International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
12412
S'abonner

Les forces irakiennes, épaulées par les milices kurdes, continuent de repousser les djihadistes de Daech des localités stratégiques situées au sud et à l'est de Mossoul.

Dans un entretien accordé à l'agence Sputnik, le représentant du principal parti kurde en Irak, le Parti démocratique du Kurdistan (PDK), Said Mamuzini, a commenté le déroulement de l'opération de reprise de Mossoul.

« Les combats se sont sensiblement intensifiés ces derniers jours dans l'est de Mossoul. L'armée irakienne est parvenue à chasser les combattants de plusieurs positions importantes (…). Le dénommé "ministre de l'Information" de Daech en Irak Ziyad Gurufa, très proche d'al-Baghdadi, a été tué dans une frappe aérienne irakienne. Dans le même temps, les forces irakiennes ont éliminé 240 combattants de Daech au cours des deux derniers jours », a fait savoir M. Mamuzini.

Selon lui, les militaires doivent agir de façon très prudente à Mossoul, parce que les combats affectent les quartiers résidentiels de la ville.

« Les habitants de Mossoul sont dans des conditions extrêmement graves. La plupart d'entre eux ont peur de fuir la ville, car les terroristes ouvrent le feu sur ceux qui tentent de partir. Les gens sont contraints de rester chez eux sans eau ni nourriture. En plus, il n'y a pas d'électricité dans la ville », a constaté l'interlocuteur de l'agence.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Les milices irakiennes libéreront Mossoul, puis aideront Assad en Syrie
De nouveaux charniers yézidis découverts près de Mossoul
L'assaut de Mossoul entre dans son deuxième mois, mais la progression est lente
Plus de 300 policiers exécutés près de Mossoul
Tags:
lutte antiterroriste, opération militaire, combat, djihadisme, hostilités, Parti démocratique du Kurdistan (PDK), Etat islamique, Said Mamuzini, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook