Ecoutez Radio Sputnik
    Les élections régionales en France

    Quoi qu’on en dise, Moscou respecte toujours le choix des électeurs français

    © AFP 2019 Romail Lafabregue
    International
    URL courte
    13336

    D’après le porte-parole du président russe, les dirigeants russes ne s’immiscent pas dans les élections à l’étranger, malgré les affirmations contradictoires des médias européens et américains.

    La Russie ne s'ingère pas dans les élections à l'étranger et elle est prête au dialogue quel que soit le vainqueur de ces scrutins, a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du président russe, commentant la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre en France.

    « Je veux rappeler que le président Poutine a déjà exprimé son attitude à l'égard des primaires en répondant récemment aux questions des journalistes. Moscou suit les processus électoraux dans d'autres pays, y compris en France, avec respect et à la distance requise », a indiqué M. Peskov, répondant à la question de savoir si Moscou saluait l'élection de M. Fillon comme candidat unique de la droite et du centre à la présidence française et s'il comptait sur sa victoire à la présidentielle 2017.

    À la veille du second tour de la primaire opposant François Fillon à Alain Juppé, le président Poutine avait salué les positions des deux candidats sur la Russie. Il s'était dit prêt à travailler aussi bien avec le gouvernement de François Hollande, qu'avec un éventuel successeur élu en 2017.

    Toutefois, des médias internationaux ne cessent de spéculer sur la « présence » de Vladimir Poutine dans la politique française. À les écouter, ce n'est pas François Fillon qui est sorti vainqueur de la primaire de la droite et du centre, mais Vladimir Poutine ! Lundi, les médias français ont déjà exprimé de nouvelles craintes à l'égard de la candidature de M. Fillon, craintes qu'ils expliquent pas le soi-disant soutien apporté par les médias et les dirigeants russes à l'ancien premier ministre français.

    Mais François Fillon, est-il si « pro-russe » qu'ils le présentent ? M. Fillon a répété dimanche soir, suite à sa victoire, qu'il défendait les intérêts de la France. Il a notamment déclaré que les Français avaient « en main tous les atouts pour être une nation souveraine, moderne, en tête de l'Europe ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Quand Poutine remporte la primaire en France...
    Juppé «surpris» par le soutien de Poutine pour Fillon, mais qu'y-a-t-il d'étonnant?
    Poutine prêt à travailler avec la France, mais refuse de servir les intérêts US
    Juppé met en garde Fillon contre «l'excès de vodka»
    Tags:
    ingérence, élections, primaire de la droite en France (2016), Alain Juppé, François Fillon, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik