International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
8312
S'abonner

Les sanctions antirusses nuisent non seulement à l’économie russe, mais encore mettent en danger la sécurité de toute l’Europe, car la Russie déploie de grands efforts dans la lutte antiterroriste, a déclaré le vice-président de la Chambre des députés italienne Luigi Di Maio.

Cet été, les parlementaires du Mouvement 5 étoiles (M5S) ont introduit à la Chambre des députés une résolution sur la levée des sanctions antirusses, mais elle a été bloquée par la majorité au pouvoir.

Maintenir de bonnes relations avec la Russie et le peuple russe est une priorité du Mouvement 5 étoiles, précise dans une interview à RIA Novosti Luigi Di Maio, récemment élu au poste de vice-président de la Chambre des députés.

« Nous croyons qu'il est essentiel pour nous de maintenir une relation avec la Russie. Pas seulement avec Vladimir Poutine, mais M. Poutine est maintenant le président de la Russie et il est donc parfaitement approprié que nous restions en contact avec votre pays grâce à son président », explique l'élu italien. « Notre objectif est d'avoir de bonnes relations avec le peuple russe, ses citoyens et ses représentants. Pourquoi? Parce que la levée des sanctions contre la Russie signifie aussi la création d'un front commun contre le terrorisme. »

Selon lui, la levée des sanctions signifie le « dégel » de l'atmosphère de tension internationale, qui maintenant ne profite pas aux pays déployant d'énormes efforts pour lutter contre le terrorisme. Le député apprécie le travail des agences de renseignement russes. Afin de contrer le phénomène du terrorisme, en particulier le groupe Daech, il propose de conjuguer les efforts des services de renseignement occidentaux et russes, ces derniers ayant un « savoir-faire précieux ».

« Alors, les sanctions contre la Russie sont principalement un obstacle à une plus grande sécurité de l'Occident », conclut-il.

Les sanctions antirusses nuisent non seulement à l'économie de la Russie, mais encore à celle de l'Italie. Selon le député, les entreprises italiennes perdent près de 7 milliards d'euros en une année de sanctions antirusses.

« Le moment est venu de changer la situation. Si nous étions au parlement, nous demanderions à l'UE de lever les sanctions. Comment? Avec quels arguments? Chaque année, nous envoyons à l'UE 20 milliards d'euros. Si elle ne veut pas annuler ces sanctions, donc, nous retirerons ces 7 milliards d'euros que perdent nos entreprises de la contribution italienne à l'UE. Nous allons donner ces fonds à nos entreprises comme compensation pour les pertes subies à la suite de cette politique étrangère folle de l'UE. »

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Ligue du Nord: «ça a été un suicide pour l'Europe d'imposer des sanctions à la Russie»
L’ex-ambassadeur US McFaul affirme être frappé de sanctions russes
Mais où sont les nids-de-poule? Il se rend à Moscou pour voir le «désastre» des sanctions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook