Ecoutez Radio Sputnik
    La ville d'Alep

    Pas d’aide humanitaire américaine et onusienne aux 90.000 civils d’Alep-Est

    © AFP 2017 GEORGE OURFALIAN
    International
    URL courte
    693083573

    Bien que la coalition internationale «ait demandé avec insistance ces derniers temps d’admettre ses convois humanitaires dans les zones d’Alep-Est contrôlées par des terroristes», personne n’a levé le petit doigt pour le faire après la libération du quartier, a fait remarquer le porte-parole du ministère russe de la Défense.

    Les employés du Centre russe pour la réconciliation en Syrie ont aidé plus de 5.600 civils, dont 2.800 enfants, à quitter en un jour les zones d’Alep contrôlées par les terroristes, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    Selon le porte-parole du ministère de la Défense, tous les civils sont logés dans des centres humanitaires préparés à l'avance par les autorités syriennes. La partie russe, en collaboration avec l'administration d'Alep, a assuré la livraison des aliments, des produits de première nécessité et des médicaments.

    Des centres de soins supplémentaires fonctionnent dans la ville ainsi que 150 cuisines de campagne russes qui fournissent 24h sur 24 de la nourriture chaude à tous ceux qui en ont besoin.

    En outre, M. Konachenkov a reproché à la coalition internationale, notamment les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, de n'avoir pas envoyé aux autorités d'Alep une requête d'assistance à l'évacuation des civils.

    Il a notamment attiré l'attention sur le silence du porte-parole du Secrétaire général de l'Onu pour les affaires humanitaires, Jan Egeland, des représentants américains, britanniques, français, allemands et de diverses organisations internationales, qui « avaient demandé avec insistance ces dernières semaines d'admettre les convois humanitaires dans les zones d'Alep-Est contrôlées par des terroristes. »

    « Cependant, il s'est avéré que deux jours après la libération de plus de 90 000 habitants d'Alep des terroristes, le bureau de l'envoyé spécial de l'Onu, Staffan de Mistura, les ministères britannique et français des Affaires étrangères et le département d'État américain n'ont envoyé aucune requête de fourniture de l'aide humanitaire », a déclaré M. Konachenkov.

    Selon lui, l'absence des terroristes des quartiers libérés est parfaite pour l'acheminement de l'aide humanitaire. « Apparemment, cette aide était destinée à d'autres personnes vivant dans les quartiers d'Alep-Est », a reproché le général.

    Mardi à midi, un territoire peuplé de plus de 90 000 habitants a été complètement libéré des djihadistes à Alep-Est. Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a annoncé que 507 terroristes avaient déposé les armes et quitté Alep et 484 autres, originaires d'Alep, ont été aussitôt amnistiés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La situation d’Alep donne du fil à retordre aux USA
    L’armée syrienne libère 40% d’Alep-Est des terroristes
    A Alep, les extrémistes empêchent les rebelles de quitter la ville
    Plus de 900 civils ont fui un quartier contrôlé par des terroristes à Alep-Est
    Tags:
    terrorisme, évacuation, Alep-Est, Alep, Royaume-Uni, Syrie, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      Le Merle
      Si cela s'avère vrai, quelle honte pour les démocrassies occiro-dentales !
    • mic.dior
      Et la France accuse la Russie de tirer sur les civils et demande une réunion d'urgence du Conseil de Sécurité à l'ONU ?! De quoi se mêle-t-elle ? J'espère que Poutine la remettra à sa place.
    • avatar
      michel.louis.loncin
      Voilà un fait que Gilles Bouleau (TF1) et David Pujadas (Fr 2) se garderont bien de parler à leurs prochains JT du soir !!! Et ne parlons SURTOUT PAS d'Arte, cette chaîne, autrefois si exemplaire, à présent digne d'un mot qui me monte dans les doigts ...
    • zroudia
      Sans nul doute, les civils Syriens pris en otages par les takfiristes, n"ont jamais été assistés humainement par la démocratie occidentale... au Yémen aussi...! En Irak et ailleurs, les bombardements de la coalition continuent sans se soucier du sort des civils... les crimes commis au Yémen, condamnés puis blanchis par l’ONU...
    • OAK
      Malheureusement, ce n'est pas surprenant.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)