Ecoutez Radio Sputnik
    Zakharova

    «Cinq minutes de honte et fais ce que tu veux», stratégie US, selon Zakharova

    © Sputnik . Alexander Vilf
    International
    URL courte
    16762
    S'abonner

    Le Pentagone ne suit pas la logique dans ses décisions sur la crise syrienne, ou cette logique ne correspond pas aux déclarations officielles, indique la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova aux journalistes.

    En répondant à la question des journalistes sur l'erreur commise lors d'une frappe de la coalition internationale sous l'égide américaine contre les forces syriennes à Deir ez-Zor, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a critiqué les démarches du Pentagone.

    « Il n'y a pas de logique, ou elle ne correspond pas aux déclarations publiques et aux propos officiels. Il existe une expression : cinq minutes de honte et fais ce que tu veux. Voilà que, malheureusement, ces derniers temps, cette conception domine à Washington », a-t-elle indiqué.

    Selon Mme Zakharova, beaucoup de déclarations américaines ne correspondent pas aux activités entreprises directement sur le terrain. En particulier, elle a rappelé que Washington n'avait toujours pas distingué les « mauvaises » des « bonnes » forces, après avoir plusieurs fois promis de le faire.

    La frappe aérienne de la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre les forces gouvernementales syriennes à Deir ez-Zor, en septembre dernier, a été reconnue comme une « erreur tragique » due au facteur humain par le responsable de l'enquête Richard Coe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    WikiLeaks prouve que les USA ont armé les forces yéménites avant la guerre
    Diplomatie russe: «Les USA ne se soucient pas de la sécurité des civils à Mossoul»
    Au moins 10 morts dans une frappe à Raqqa, le Pentagone dément son implication
    Lavrov: les USA essaieraient d’épargner le Front al-Nosra
    Tags:
    frappe aérienne, Maria Zakharova, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik