Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Comment se tiendront les tirs ukrainiens de missiles près de la Crimée?

    © Sputnik. Sergei Malgavko
    International
    URL courte
    444728558

    Des militaires ukrainiens s'apprêtent à tenir des essais de missiles sol-air de moyenne portée, et ce tout près de la péninsule criméenne. Provocation ou pas, le jour J approche et il est temps de connaître les détails sur les tirs imminents.

    Des tirs de missiles de moyenne portée auront lieu les 1er et 2 décembre dans le sud de l'Ukraine, a déclaré le chef du service de presse des forces aériennes ukrainiennes Roman Iurtchilo.

    « Actuellement, nous examinons l'option de réaliser les tirs dans l'oblast de Kherson entre autres », a-t-il affirmé, ajoutant que les manœuvres n'auront lieu que dans l'espace aérien de l'Ukraine, au-dessus de la mer.

    Pour réaliser ces tirs, seront engagés des équipages de l'aviation militaire et de transport, des systèmes de défense aérienne et même de l'aviation non habitée, signalent des médias ukrainiens faisant référence à M. Iurtchilo.

    Kiev avait précédemment annoncé sa détermination à tenir des tirs de missiles non loin de la Crimée et a émis des alertes aériennes sur les zones de vol dangereuses au-dessus de la mer Noire — partiellement au-dessus des eaux neutres et partiellement au-dessus des eaux territoriales russes.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les actions de l'Ukraine de provocation violant les accords internationaux et présentant une menace pour les avions civils. Le secrétaire de presse du président russe, Dmitri Peskov, a affirmé que le Kremlin voulait éviter ces actions ukrainiennes qui pourraient mener à des conditions dangereuses pour les vols internationaux au-dessus du territoire russe et des régions environnantes.

    L'attaché militaire ukrainien a été convoqué au ministère russe de la Défense pour lui passer une note diplomatique de protestation en raison de limitations illégales de l'utilisation de l'espace aérien au-dessus de la mer Noire. Kiev a de son côté insisté sur le fait que les tirs seront effectués conformément aux normes du droit international.

    Rappelons qu'en 2001, le vol 1812 de la Siberian Airlines reliant Tel-Aviv et Novossibirsk a été abattu par l'armée ukrainienne au-dessus de la mer Noire. L'avion emportait 66 passagers et 12 membres d'équipage, en majorité Israéliens. Aucun n'a survécu.

    Par la suite, l'agence IAC basée à Moscou a jugé que l'incident avait été causé par la frappe accidentelle d'un missile ukrainien S-200 lors de manœuvres militaires qui se tenaient en Crimée.

    Pour renforcer la sécurité de la péninsule de Crimée, la Russie a dernièrement annoncé y déployer un nouveau système de missiles de défense côtière russe K-300P Bastion-P pour remplacer celui transféré auparavant en Syrie. Le bataillon déployé comprendra 10 véhicules, y compris quatre lanceurs automoteurs dont chacun porte deux missiles anti-navires supersoniques P-800 Oniks.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Militaires russes kidnappés en Crimée: une «perfidie», selon Poutine
    Les systèmes de protection côtière Utios réactivés en Crimée
    Président moldave élu: «la Crimée est de facto un territoire russe»
    Un groupe de saboteurs ukrainiens projetant des attentats arrêté en Crimée
    Tags:
    missiles sol-air, missiles à moyenne portée (MMP), essais, tirs, Crimée, Russie, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres