Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    L’Onu confirme sa décision en faveur d’Assange

    © REUTERS/ Peter Nicholls
    International
    URL courte
    Procès du fondateur de WikiLeaks Julian Assange (69)
    222491511

    Les Nations unies ont rejeté tous les appels et ont confirmé leur décision visant à obliger la Suède et le Royaume-Uni à cesser de poursuivre Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks.

    Les Nations unies ont rejeté un appel du Royaume-Uni contre sa précédente décision concernant Julian Assange. L'ONU confirme ainsi qu'elle demande à Londres et Stockholm de mettre fin à la « détention arbitraire » du fondateur de WikiLeaks.

    Plus tôt cette année, l'Onu avait émis une résolution demandant au Royaume-Uni et à la Suède de prendre des mesures immédiates pour assurer la liberté du fondateur de WikiLeaks, afin de protéger ses droits fondamentaux.

    Bien que le Royaume-Uni ait fait appel de cette décision à deux reprises, l'Onu a rejeté son deuxième appel mercredi en le qualifiant d'« inadmissible », a indiqué le site Justice for Assange, tout en soulignant que ce rejet signifie la fin des « tentatives de Londres de contrer la décision de l'Onu ».

    « Maintenant que tous les appels sont rejetés, je m'attends à ce que le Royaume-Uni et la Suède remplissent leurs obligations internationales et me libèrent », a déclaré Julian Assange, en qualifiant sa détention « d'injustice évidente et grotesque ».

    La récente évolution de l'affaire Assange a eu lieu lorsque l'Onu a chargé le Royaume-Uni et la Suède de « mettre immédiatement fin à la détention arbitraire de M. Assange et de lui accorder une compensation monétaire », a ajouté Justice for Assange en indiquant que la violation de ce jugement de l'Onu pourrait démolir le système des Nations unies de protection des droits de l'homme.

    Julian Assange, âgé de 45 ans, se trouve dans l'ambassade équatorienne à Londres depuis 2012, craignant d'être arrêté par la police britannique et extradé par la suite en Suède, qui, à son tour, selon lui, l'extradera aux États-Unis. Une fois dans ce pays, il pourrait faire face à la peine de mort dans l'affaire des révélations de Wikileaks contenant des secrets d'État.

    En Suède, il fait face à plusieurs accusations dans une affaire de harcèlement sexuel contre deux femmes ouverte en 2010. Le 14 novembre, le fondateur de WikiLeaks a fait une déclaration officielle concernant les accusations portées contre lui dans l'affaire du viol devant la procureure suédoise Ingrid Isgren, qui lui a rendu visite.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Procès du fondateur de WikiLeaks Julian Assange (69)

    Lire aussi:

    Assange dévoile le véritable vainqueur de la présidentielle US
    Assange entendu le 14 novembre en présence d'un magistrat suédois
    Assange dévoile l’information clé du piratage des démocrates US
    Tags:
    appel, jugement, procès, ONU, Julian Assange, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Le Merle
      Il s'agit d'une décision capitale ! Nous allons voir ce qu'il va advenir du penchant anglo-saxon très prononcé pour l'esclavagisme...
      Cela dit, quel est l'organe onusien qui a pris cette décision ? Le Conseil des droits de l'homme de Genève ? La CPI de la Haye ? A lire entre les lignes, il semble bien que ce soit Genève...
    • Soizic
      Là on ne comprendrait pas que le Royaune Uni et la Suède, eux si insistants pour l'application des droits de l'homme chez les autres, puissent ignorer cette décision.
      Je serais curieuse de voir leurs arguments.
    • Denis la Malice
      Assange n’a plus été vu en public ou en vidéo depuis le 4 octobre.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres