Ecoutez Radio Sputnik
    Protestations contre les bases militaires US à Okinawa

    Okinawa redit «non» à la base militaire US

    © Photo. youtube / capture d'écran
    International
    URL courte
    3712270

    Depuis neuf ans déjà qu’ils expriment leur mécontentement à l’égard de la présence des forces américaines sur leur territoire, les habitants de la préfecture japonaise d’Okinawa ont tenu un nouveau sit-in contre le déploiement de bases américaines sur l’archipel.

    Hostiles à la présence militaire américaine, les habitants de la préfecture d'Okinawa ont de nouveau protesté contre le déplacement de la base militaire américaine. Malgré leurs promesses de retirer les militaires américains, les autorités japonaises ont décidé d'aller de l'avant avec le projet de transférer la base à Okinawa.

    Les manifestants chantaient et brandissaient des pancartes avec l'inscription « Non »:

    L'archipel japonais compte plus de 30 000 soldats américains sur son territoire.

    En juin dernier, près de 65 000 Japonais ont manifesté à Okinawa contre la présence des bases militaires américaines à la suite d'une série d'incidents hautement médiatisés. Ils ont exprimé leur colère après un meurtre imputé à un employé d'une base et un accident de voiture sous l'influence de l'alcool commis par un officier de la marine.

    Base US à Okinawa
    © AFP 2016 TOSHIFUMI KITAMURA
    Les manifestants ont aussi protesté contre le projet de transfert d'une base d'hélicoptères américaine située au milieu d'une petite ville, vers une baie située, elle, dans une zone naturelle protégée.

    Les États-Unis ont occupé Okinawa pendant environ 27 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, avant d'en rétrocéder le contrôle au gouvernement japonais en 1972, tout en y maintenant des bases, l'emplacement étant jugé stratégique en Asie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un avion militaire US s’écrase en mer près d’Okinawa
    Les USA restitueront 4.000 ha des terres qu'ils occupent à Okinawa
    Couvre-feu pour les soldats américains après un meurtre à Okinawa
    Japon: manifestation à Okinawa contre la présence militaire US
    Tags:
    manifestation, présence militaire, Okinawa, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • générale morneault
      une bonne que les japonais commence a ce réveiller contrairement a leurs monarchie qui comme la notre (canada) est maintenue en laisse par les amerloques de merde par peurs de se faire tuer par leurs pantin (les néo-con de la City a Londres)
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres