Ecoutez Radio Sputnik
    Manbij

    La coalition reconnaît avoir fait 173 victimes parmi les civils irakiens et syriens

    © REUTERS/ Rodi Said
    International
    URL courte
    Lutte contre Daech en Irak (2016) (12)
    441577332

    La coalition reconnaît avoir fait 173 victimes parmi les civils irakiens et syriens, depuis le lancement de son opération anti-Daech.

    La coalition anti-Daech conduite par les États-Unis a conclu qu'au cours de son opération 173 civils ont trouvé accidentellement la mort dans les raids aériens.

    « À l'heure actuelle et en se basant sur les informations disponibles, l'état-major de l'opération estime qu'il est probable que depuis le lancement de l'opération Inherent Resolve, les frappes de la coalition aient accidentellement tué 173 civils », a indiqué la coalition dans un communiqué.

    « Nous regrettons les victimes accidentelles qui résultent des efforts de la coalition pour venir à bout de Daech en Irak et en Syrie », stipule le communiqué.

    La coalition a notamment dénombré sept cas de frappes ayant causé la mort de 54 Irakiens et Syriens.

    Ainsi, le 18 juillet, 24 civils syriens ont trouvé la mort dans la ville syrienne de Manbij. Lors de ce même raid, 100 extrémistes ont été éliminés. En outre, le 28 juillet une frappe sur un véhicule des terroristes a coûté la vie à 15 autres civils, détaille la source.

    En outre, la coalition a examiné 12 autres plaintes et a conclu qu'elles n'étaient pas crédibles, son aviation n'ayant pas opéré dans les zones indiquées. Trois autres cas sont en cours d'examen.

    Les États-Unis mènent des frappes contre les positions de Daech en Irak et en Syrie depuis 2014. La coalition qu'ils dirigent regroupe 68 pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Lutte contre Daech en Irak (2016) (12)

    Lire aussi:

    Syrie : 15 civils tués dans des raids de la coalition
    EI: premiers raids des avions turcs avec la coalition en Syrie
    Yémen: 44 morts et plus de 100 blessés dans les raids de la coalition sur Sanaa
    Tags:
    civils, frappe aérienne, victimes, coalition anti-Daech, Manbij, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Soizic
      Chiffre ri-di-cule !!
    • khenzey
      Seulement 173 victimes?????
    • khenzey
      En fait qui compte au juste ces victimes accidentelles????
    • crocelaurent
      Ce ne sont pas les russes qui ont massacrés 173 civils, en Syrie et en Irak !
      Donc, ce ne sont pas des crimes de guerre ( j'ai eu peur ).
      Ce sont de simples dommages collatéraux, qui ne méritent même pas un entrefilet dans des journaux sérieux comme Le Monde ou l'Express !
      C'est pourquoi on n'en a pas entendu parler.
      Il n'y a que la Russie qui peut commettre des crimes de guerre, tout le monde sait ça, à force de le rabâcher incessamment dans tous les médias !
    • un citoyen français
      173 Victimes civiles ??? J'y crois pas une seconde !!! Manipulation de chiffres encore et encore ! Leur tristesse ne risqueront jamais de les étouffer ces pourris ! C'est juste de la provocation encore une fois, ils se foutent complètement de tout ça ! ils essaient encore d'avoir le beau rôle !
    • normandieniemen
      une coquille s'est glissée dans l'article , il s 'agit de 1073 morts
    • Dolinduzen réponse àcrocelaurent(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      crocelaurent,
      Tout à fait.
      D'un côté des "victimes accidentelles", des "dommages collatéraux"... dont le chiffre est manifestement très sous-estimé
      et de l'autre, nos merdias puants osent parler de crimes de guerre !
    • CocoChannel
      Juste quelques exemples, pour mémoire :
      Début décembre 2015, à Deir ez-Zor, le duo Sikes&Picot tue un groupe de civils. Le général Konachenko demande la confirmation de l'identité du couple. Les USA refusent.
      Le19/07/2016 : 100 victimes à Manbij
      Et le très spécial "Hollande-la France-se-montrera-impitoyable", phrase pompeuse et ridicule prononcée le lendemain des attentats de Nice. Représailles du boucher à Toukhan Al-Kubra- 164 victimes !
      Cela dépasse déjà les 173 annoncées.
      Indécent.
    • bea33
      La formulation laconique "accidentellement" nous laisse dubitatifs et les chiffres tout autant.
    • CocoChannel
      Un jour, nous raconterons cette guerre, et d'autres, à des citoyens français sidérés par l'énormité du mensonge.
    • normandieniemen
      rien qu'en une sortie ,les rafales de le drian ont fauché la vie a 165 villageois syriens , le lendemain meme de la tuerie de nice .
    • louisjulia220
      Le fameux chiffre de 173 victimes semble plutôt farfelu, quand on lit certaines autres infos : twitter.com/joshua_landis/status/804051011476267008
      J'aime surtout le tweet d'un lecteur de ce tweet : Minette ‏@MinetteJohnson 30 nov. Voir la traduction
      #Mosul @joshua_landis @CNN @cnni : Why is this not on #CNN?
      Tiens tiens, les Américains continueraient-il à tricher comme ils en ont la détestable habitude?
      Ou encore le Washington post: connaissant le peu d'importance que les Américains accordent aux morts civils quand cela se passe ailleurs que chez eux, lire "mounting death poll" fait froid dans le dos: www.washingtonpost.com/world/middle_east/the-mounting-death-toll-in-mosul-forces-questions-about-the
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres

    • Alexeï Pouchkov

      Quoique la propagande existe dans les médias occidentaux, dont certains rappellent parfois la Pravda du temps de l’URSS, les élites politiques européennes préfèrent en faire porter le chapeau à la presse russe qui présente une vérité gênante et un point de vue alternatif, d’après un sénateur russe qui a accordé une interview en français à Sputnik.

      473195
    • Le «Daechstan» syrien, est-il bien réel?

      Le terme «Daechstan» proposé par Jean-Marc Ayrault, a déjà fait couler beaucoup d'encre et a fait également l'objet d'un entretien de Sputnik avec Gérard Bapt, député du Parti socialiste (PS) et président du Groupe d'amitié France-Syrie.

      5885
    • Spitak : après le séisme

      À 11h41, le 7 décembre 1988, la région nord-ouest de l’Arménie a été dévastée par un fort séisme. En 30 secondes la ville de Spitak a été détruite.

      2401
    • Des tonnes d’agrumes en don aux habitants d’Alep-Est

      Les fermiers syriens de Lattaquié ont envoyé à Alep un convoi de camions chargés d’agrumes. Ces fruits sont destinés aux civils et aux soldats qui tiennent tête aux extrémistes.

      71569
    • Hagi Hassan Brita

      Brita Hagi Hassan est en visite à Paris depuis dix jours. Qui est celui que l’on présente comme le maire d’Alep, invité par des associations et reçu au Quai d’Orsay ? Est-il en train de "circuler entre différentes capitales pour essayer de continuer sa propagande » comme l'estime Gérard Bapt interrogé par Sputnik?

      212326
    • Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama

      Barack Obama a reconnu que son pays était impliqué dans l'apparition du groupe État islamique. Cette idée a déjà été énoncée par le président syrien Bachar el-Assad et d'autres hommes politiques, y compris le successeur d'Obama Donald Trump.

      6610154