Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Après l’investiture, Trump pourra envoyer aux Américains des alertes SMS

    © AP Photo/ John Locher, File
    International
    URL courte
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (138)
    31121160

    Une fois investi, Donald Trump aura le loisir d’envoyer des messages d’alerte aux Américains, mais pas n’importe lesquels. La législation du pays stipule les particularités de ce programme.

    Quand Donald Trump assumera ses fonctions de président américain, il aura la possibilité d'envoyer des messages d'alerte à tous les citoyens américains, indique le Washington Examiner. C'est un programme qui peut être réalisé conformément à la législation américaine.

    Donald Trump pourra envoyer trois types de messages, en particulier, les alertes concernant la menace pour la sécurité ou la vie de ses concitoyens. Dans les situations d'urgence, plus de 300 millions de personnes recevront ces messages qui d'ailleurs ne pourront pas être bloqués. Ces messages seront acceptés par tous les appareils connectés sur le territoire du pays.

    Comme le précise le journal, les opérateurs ont le droit de bloquer tous les messages, excepté ceux envoyés via ce système. Ces messages d'alerte ne ressembleront pas à ceux postés par Donald Trump sur Twitter. Avant d'être envoyés, ils transiteront via le système d'alerte de l'Administration fédérale américaine d'urgence.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Donald Trump, 45e président des États-Unis (138)

    Lire aussi:

    Trump nomme un opposant à l’Obamacare à la Santé
    Et si le programme économique de Trump était (aussi) bon pour l'Europe?
    «Donald Trump poursuivra la levée du blocus de Cuba»
    Une entreprise mexicaine de ciment prête à construire le mur de Trump
    Tags:
    alerte, message, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Sans dents
      A la place de Poutine, Bachar, et des ouvriers US qui l'ont élu, je serai beaucoup plu méfiant sur Trump, qui ne fait strictement rien de ce qui avait annoncé pendant sa campagne.
      La finance mafieuse et donc Walstreet étaient son ennemi, et il vient de nommer un mafieux de Goldman Sachs au ministère de l'économie et des finances.
      Il était soit disant le candidat anti-système qui allait lancer un New deal pour moderniser toutes les infrastructures US qui sont en ruine : il vient de baisser fortement les impots pour les plus riches et les grosses entreprises qui profitent de la mondialisation.
      Pour le reste il en sera de même : les ouvriers US qui l'ont élu resteront dans la misère qui va s'aggraver, les déficit budgétaires et commerciaux vont s'accentuer, les inégalités se creuser, et l'industrie US s'effondrer.
      Et Trump continuera à envoyer les soldats US dans le monde entier, à déployer des troupes et des armes aux frontières de la Russie, en Irak en Syrie, en Arabie Saoudite et au Qatar, et aux frontières de la Chine communiste en continuant à dépenser des milliers de miliards de dollars dans les armes contre le peuple US et les peuples du monde.
      Par contre avec TRump, comme avec Obama, BUsh, Reagan et Clinton, les uSA continueront à s'effonder économiquement et la Chine communiste monter en puissance et là c'est une très bonne nouvelle.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres