Ecoutez Radio Sputnik
    Wikileaks

    WikiLeaks révèle les liens entre le renseignement allemand et la NSA américaine

    © Flickr/ Chris Wieland
    International
    URL courte
    131889330

    Le lanceur d’alertes Wikileaks a rendu public une série de documents provenant de divers organismes du gouvernement allemand. La collection comprend des accords sur la collaboration étroite entre les agences de renseignement américaine et allemande.

    Wikileaks a publié 90 gigaoctets de documents relatifs à l'enquête sur les activités du Service fédéral allemand de renseignement (BND) et sa coopération avec l'Agence nationale de sécurité des États-Unis.

    Au total 2420 documents sont apparus sur la Toile, qui proviennent de divers organismes du gouvernement allemand, y compris la BND et l'Office fédéral pour la protection de la Constitution (Bundesamt für Verfassungsschutz).

    WikiLeaks a indiqué que le dossier comprend des accords entre la BND et la NSA, des documents sur les processus internes dans le service de renseignement allemand ainsi que les détails de la coopération étroite bilatérale entre les deux pays.

    C'est l'ancien agent du renseignement américain Edward Snowden qui a révélé l'existence de programmes de surveillance à grande échelle. Il doit sa notoriété aux révélations qu'il a faites au sujet des services secrets américains qui espionnaient des centaines de milliers de personnes en Allemagne et avaient placé sur écoute le téléphone portable de la chancelière Angela Merkel.

    Le BND, qui est directement subordonné au Bureau du Chancelier, a également aidé les Américains à suivre des cibles en Europe.

    Après ces révélations, le Bundestag a créé un comité spécial qui enquête sur le scandale. Cependant, il n'a toujours pas reçu des services de sécurité la liste complète des objets surveillés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Révélations de Wikileaks: Clinton a-t-elle accepté des donations d’Erdogan?
    Merci Wikileaks, «nous savons maintenant qui est derrière le TPP!»
    WikiLeaks: de nouvelles révélations retentissantes sur l’Allemagne
    Wikileaks révèle une vaste campagne d'espionnage US en Allemagne
    Tags:
    fuite, information secrète, Service fédéral de renseignement extérieur allemand (BND), WikiLeaks, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Athsadi
      Rien de surprenant. l’Allemagne comme le Japon a tout accepté après sa capitulation à la fin de la deuxième guerre mondiale.
    • CocoChannel
      Rien de nouveau.
      L'Allemagne a déjà vendu plusieurs fois, les autres pays européens aux Yankees, par exemple en rajoutant un Préambule au Traité de l'Elysée, (1963), qui dénaturait complètement le texte de de Gaulle, et ceci sous les ordres de Kennedy.
      Ensuite , le 27 février 2004, Gerhard Schröder a signé, à Washington, avec Bush, un document capital baptisé « Alliance germano-américaine pour le XXIe siècle ».
      Cette alliance stratégique, qui constitue un véritable bras d’honneur à l’égard des autres pays européens, et en premier lieu à l’égard de la France, fait l’objet d’un consensus CDU-SPD. Elle constitue la négation même du traité de l’Elysée du 22 janvier 1963. Quelques extraits :
      « Nous renforçons notre attachement à l’égard de l’OTAN comme point d’ancrage de notre défense commune et comme forum incontournable des consultations transatlantiques.Nous soutenons le processus en cours d’intégration européenne et soulignons qu’il est important que l’Europe et l’Amérique travaillent ensemble comme partenaires au sein d’une communauté de valeurs.Nous saluons l’élargissement historique aussi bien de l’OTAN que de l’Union européenne" !
      Ensuite c'est Frau Heil Merkel qui a décidé d'accueillir des millions de "réfuglés".
      Les renseignements, pfff, juste la conséquence de ce qui précède.
      Les "valeurs", bien sûr, toujours les "valeurs" !
    • CocoChannelen réponse àAthsadi(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Athsadi,
      Sauf que le Japon n'a pas entraîné les pays alentour dans son asservissement.
      Un asservissement qui lui rapporte d'ailleurs...à l'Allemagne
    • opybleue
      c'est de notoriété publique. Du reste les services secrets allemands espionnaient certains membres du gouvernement français pour le compte des services américains, au point qu'Hollande a dit "on ne fait pas cela entre alliés".
    • CocoChannelen réponse àopybleue(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      opybleue,
      Bon rappel !
      Le pauvre type n'avait pas encore compris que la France et l'Allemagne ne sont en aucun cas des alliés.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres