Ecoutez Radio Sputnik
    La situation en Syrie

    L’Occident perplexe face à la situation en Syrie

    © AFP 2019 George Ourfalian
    International
    URL courte
    19522
    S'abonner

    Les pays occidentaux sont actuellement en train de revoir leur politique syrienne, ce qui influence également la stratégie turque dans la région. Mais l’Occident lui-même ne semble plus être uni sur cette question. En cause, divers événements politiques aux États-Unis et en Europe qui pourraient avoir changé la donne.

    L'Occident essaie de revoir sa politique syrienne. Selon le porte-parole du Département d'État américain Marc Toner, son pays est prêt à soutenir les négociations entre la Russie et l'opposition syrienne. Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier s'est pour sa part prononcé pour la poursuite des négociations sur les pauses humanitaires à Alep. Tout ça pourrait également influencer les plans syriens de la Turquie.

    « Au sujet d'une refonte radicale de la politique syrienne à l'Occident, il faut dire que, premièrement, aujourd'hui nous ne pouvons pas parler d'un Occident uni. Il y avait une élection aux États-Unis. Donald Trump l'a remportée, prenant l'UE au dépourvu », indique l'expert militaire, l'ex-conseiller du président du Parti du mouvement nationaliste (MHP) pour la politique extérieure et la sécurité Celalettin Yavuz dans une interview accordée à Sputnik.

    Deuxièmement, selon l'expert, on observe une scission au sein de l'Union européenne elle-même. Après le vote du Brexit qui a fortement frappé l'idée même de l'Europe unie, le référendum constitutionnel en Italie, le refus de François Hollande de participer à l'élection présidentielle française de 2017 et le changement des préférences idéologiques influencent le mécanisme d'adoption des décisions à l'intérieur de l'Union européenne, souligne le spécialiste.

    « On ne comprend pas les buts politiques des États-Unis en Syrie. Les Américains déclarent qu'ils luttent contre le groupe terroriste État islamique, mais dans le même temps ils partent en guerre contre les forces de Bachar el-Assad », indique l'expert.

    Selon lui, Washington n'a pas de politique concrète à l'égard de l'avenir de la Syrie à l'heure où une grande partie du pays est sur le point d'être libérée des terroristes. Certains contours de la stratégie américaine en Syrie verront le jour après l'investiture du président élu américain Donald Trump, le 20 janvier prochain, conclut l'expert.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’invisibilité des chasseurs US s’écaille en Syrie
    Israël frappe Daech en Syrie après une attaque sur le Golan
    Les terroristes ont utilisé du gaz moutarde contre les civils en Syrie
    Mossoul encerclé, Daech privé d’approvisionnement depuis la Syrie
    Tags:
    crise syrienne, Union européenne (UE), François Hollande, Donald Trump, Frank-Walter Steinmeier, Mark Toner, Turquie, Syrie, États-Unis, Occident
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik