Ecoutez Radio Sputnik
    F-16

    Bavures de la coalition anti-Daech: le Danemark retire ses F-16

    © Flickr/ DVIDSHUB
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    103995
    S'abonner

    Le Danemark rappellera en décembre ses chasseurs engagés dans la lutte de la coalition internationale anti-Daech suite à l’incident du 17 septembre qui a coûté la vie à des soldats syriens. Le gouvernement du Royaume envisage cependant d’augmenter son aide consultative à l’Irak.

    Le gouvernement danois rappellera à la mi-décembre ses chasseurs F-16 et son avion-cargo du Proche-Orient où le Royaume est engagé dans la coalition anti-Daech conduite par les États-Unis. Comme le précise la chaîne TV2, la décision a été adoptée après que l'enquête initiée par les autorités américaines a reconnu que l'aviation danoise était impliquée dans une série de bavures causées par « une erreur humaine ».

    Il s'agit notamment du raid du 17 septembre dernier au cours duquel l'aviation de la coalition a confondu les combattants du régime syrien avec des djihadistes. Les frappes avaient alors ôté la vie à près de 80 soldats de l'armée syrienne.

    Toutefois, le gouvernement danois précise dans un communiqué que Copenhague propose à la coalition de poursuivre la coopération, mais sous une autre forme.

    « Aujourd'hui, nous avons informé le Comité en charge de la politique étrangère qu'en 2017, le gouvernement poursuivra son soutien à la coalition, mais, comme il a déjà été annoncé, il rappellera son aviation », stipule le communiqué.

    Et de préciser que quelque 150 spécialistes effectueront des consultations en matière de travaux de construction et de génie en Irak.

    Le Danemark avait envoyé ses chasseurs F-16 en Syrie en avril dernier. La durée de la mission était alors estimée à 6 mois maximum.

    L'aviation de la coalition internationale a réalisé le 17 septembre dernier quatre frappes sur des troupes syriennes encerclées par les extrémistes de Daech. L'incident s'est produit près de l'aéroport de Der-ez-Zor. Selon les données du gouvernement syrien, le raid a fait 83 morts et une centaine de blessés. Les frappes ont permis aux djihadistes de lancer une offensive contre les positions des troupes gouvernementales syriennes.

    Deux chasseurs danois ont pris part au bombardement, Copenhague ayant reconnu en septembre dernier son implication. Quant aux résultats de l'enquête, ils ont été rendus publics il y a seulement trois jours.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Désolés! Nous avons mal ajusté notre frappe...
    Les frappes US sur l'armée syrienne révèlent leurs vraies cibles
    Tags:
    raid, frappe aérienne, victimes, F-16 Fighting Falcon, coalition anti-Daech, Etat islamique, Danemark, Proche-Orient, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik