Ecoutez Radio Sputnik
    le Parti pirate

    À l’abordage! Les Pirates invités à former le gouvernement en Islande

    © AFP 2019 Patrik Stollarz
    International
    URL courte
    0 160
    S'abonner

    Le Parti pirate islandais a été chargé vendredi de former un gouvernement par le président de la République, qui tente un coup de poker après les échecs successifs de la droite et de la gauche.

    Si la droite et la gauche n'ont pas réussi à le faire, c'est maintenant au tour des pirates d'essayer de former un gouvernement. C'est ce que Gudni Johannesson, le président du pays, a annoncé depuis sa résidence près de Reykjavik, où il venait de recevoir la présidente du groupe parlementaire Pirate, Birgitta Jonsdottir.

    « Dans la journée, j'ai rencontré les chefs de tous les partis et leur ai demandé qui d'après eux devait mener ces négociations. Après cela, j'ai invité Birgitta Jonsdottir et lui ai transmis le mandat », a-t-il déclaré à la presse.

    L'Islande a organisé des élections législatives anticipées le 29 octobre, qui ont donné un parlement divisé entre sept partis, sans majorité claire permettant de former une coalition viable.

    Dans un premier temps, le Parti de l'indépendance (conservateur), arrivé premier, n'a pas réussi à s'entendre avec Réforme (libéral, centre-droit) et Avenir radieux (centriste), indique l'AFP.

    Puis le Mouvement gauche-Verts, deuxième plus grand parti, a tenté une coalition encore plus hétéroclite, avec cinq partis allant du centre-droit à la gauche radicale, qui n'a pas vu le jour.

    Le président a alors laissé les partis discuter de manière informelle, ce qui a poussé le Parti de l'indépendance et les Gauche-Verts à s'asseoir à la même table. Mais ces partis traditionnellement opposés n'ont pas trouvé de terrain d'entente.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Non, le pirate n’était pas Russe!
    Etat pirate: les USA pourront "fouiller" les ordinateurs n’importe où dans le monde
    En Islande, le Parti pirate à l'abordage
    Tags:
    parti pirate, Islande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik