Ecoutez Radio Sputnik
    L’agence iranienne Fars envisage d’ouvrir un bureau à Moscou

    L’agence iranienne Fars envisage d’ouvrir un bureau à Moscou

    © AP Photo / Ronald Zak
    International
    URL courte
    2200

    Fars mise sur la Russie en tant que principal partenaire médiatique dans la région.

    L'agence iranienne d'information Fars projette de créer une succursale en Russie, a annoncé le directeur général de Fars Seyed Nezamozddin Moussavi.

    « Nous étudions cette opportunité, car la Russie est une région importante pour nous, d'autant plus que nos pays se sont considérablement rapprochés ces dernières années. Nous envisageons d'ouvrir un bureau à Moscou, lancer une version du site d'information en Russe l'année prochaine », a expliqué M. Moussavi.

    Selon lui, à l'heure actuelle, Fars s'affaire à résoudre des problèmes de visas et de financement.

    « Dans ce sens-là, il serait plus facile de créer un bureau de Fars au Kirghizistan, qui représente un siège pour toute l'Asie centrale. D'abord, des dépenses minimales, et puis, la politique médiatique au Kirghizistan est plus libre par rapport aux autres pays de la région », a noté le dirigeant de l'agence.

    Les projets communs avec Moscou en 2017, d'après lui, créent un contexte favorable à la présence de Fars en Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Syrie: une alliance Téhéran-Ankara-Moscou pourrait bien voir le jour
    Si Téhéran a signé une victoire pétrolière, Moscou y est pour beaucoup
    Les avions russes pourront utiliser une base iranienne pour décoller et se ravitailler
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Tags:
    partenariat, site d'information, bureau, agence, financement, Fars, Seyed Nezamozddin Moussavi, Kirghizstan, Moscou, Russie, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik