Ecoutez Radio Sputnik
    Un Britannique emploie un néologisme et… se fait arrêter

    Un Britannique emploie un néologisme et… se fait arrêter

    © REUTERS / Peter Nicholls
    International
    URL courte
    1111
    S'abonner

    Se distinguer sur le Net par des publications originales n’est pas toujours une bonne idée. Un Britannique s’est fait arrêter après avoir employé dans son Tweet un néologisme considéré par les forces de l’ordre comme une incitation à l’assassinat d’un parlementaire.

    Un Britannique âgé de 25 ans a été arrêté dans le quartier londonien de Benthal Green après avoir publié un Tweet appelant à « jo coxer » la députée du Parti conservateur Anna Soubry — Jo Cox étant le nom de la parlementaire du Parti travailliste assassinée le 16 juin 2016 à Londres. Ce néologisme verbal a eu raison de l'infortuné tweetos, arrêté par la police londienne.

    « Que quelqu'un aille jo coxer Anna Sourby, svp », lit-on dans le « message de discorde » publié par l'internaute.

    La personne visée est la députée de la Chambre des communes de l'arrondissement de Broxtowe Anna Soubry, membre du Parti conservateur, partisane de l'UE et anti-Brexit.

    Des représentants de Scotland Yard ont expliqué que l'arrestation du Britannique a été effectuée en raison de la publication de messages malintentionnés, relatent les médias. Et même si le Britannique n'a pas encore été officiellement inculpé, son compte Twitter a été immédiatement fermé.

    À son tour, la députée a remercié ses partisans et la police de lui avoir accordé leur soutien et pour la promptitude avec laquelle ils ont réagi suite à la publication du message apparu sur le réseau social.
    Scotland Yard et la police du comté de Nottinghamshire enquêtent actuellement sur cette affaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    GB: la police annonce la mort de la députée britannique Jo Cox attaquée jeudi
    Tags:
    tweet, arrestation, Brexit, Union européenne (UE), Jo Cox, Anna Soubry, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik