Ecoutez Radio Sputnik
    La police danoise

    Pro et anti immigration s'affrontent dans les rues de Copenhague (VIDÉOS)

    © Flickr / Benjamin Stephan
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    9153
    S'abonner

    Au moins onze personnes ont été interpellées par la police danoise lors de deux manifestations simultanées, pro et anti immigration, dont les participants se sont affrontés dans les rues de Copenhague, la capitale.

    Samedi soir, la capitale danoise a été le théâtre de deux manifestations simultanées, l'une des sympathisants de PEGIDA (« Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident ») et l'autre regroupant des partisans d'une immigration libre, annonce la presse européenne.

    Les derniers se sont barricadés à l'arrivée de la police et se sont mis à jeter des pétards sur la route, en incendiant des poubelles. Les manifestants ont scandé: « Faisons de nouveau peur aux racistes ! ».

    Selon l'agence Danish Fyens, la police a réussi à disperser les personnes cachés derrière les barricades et a étouffé les feux.
    Cette manifestation a associé une centaine de participants.

    Au même moment, les sympathisants de PEGIDA manifestaient dans une autre partie de la ville.

    Crazy stuff going on at Dronning Louises Bro! #copenhagen #nørrebro #police #nørrebromodracisme #weareallequal #respecteachother

    Видео опубликовано Thomas Holm (@thethomasholm) Дек 3 2016 в 3:46 PST


    D'après un participant, l'objectif de cette action consiste à donner à la classe moyenne « une chance d'exprimer son inquiétude vis-à-vis d'un islam violent ».
    L'arrivée massive de réfugiés en Europe agite le Danemark. Son gouvernement campe sur ses positions fermes et les nouveaux arrivants, qu'ils entendent rester dans le pays ou poursuivre leur chemin vers la Suède, ne sont pas les bienvenus.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Au Danemark, un parti anti-migrants distribue un «spray d’asile»
    Au Danemark, les migrants financeront leur séjour avec leurs effets personnels
    Danemark: de la publicité à destination des migrants
    Tags:
    manifestation, immigration, police, Pegida (mouvement), Danemark, Copenhague, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik