Ecoutez Radio Sputnik
    Matteo Renzi

    Italie: démission de Renzi après le «non» au référendum

    © REUTERS / Stefano Rellandini
    International
    URL courte
    49611

    N’ayant pas obtenu le soutien nécessaire à sa réforme constitutionnelle, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi jette l’éponge.

    Le premier ministre italien Matteo Renzi a annoncé lundi matin sa démission après le rejet massif de sa réforme constitutionnelle.

    « Mon expérience de chef de gouvernement s'arrête là », a indiqué Matteo Renzi en direct à la télévision italienne. « J'ai perdu, j'en prends toute la responsabilité. »

    Lors du référendum, la réforme constitutionnelle proposée par Renzi a été rejetée par 59,61 % des électeurs après le dépouillement de 55 % des bulletins, contre seulement 40,39 % des suffrages pour le « oui ».

    La réforme constitutionnelle prévoyait une réduction drastique des pouvoirs du Sénat, une limitation des prérogatives des régions et la suppression des provinces, l'équivalent des départements français.

    Une large majorité de la classe politique, de la droite classique aux populistes du Mouvement 5 Etoiles (M5S) ou de la Ligue du Nord, en passant par tous les extrêmes et même des « frondeurs » du Parti démocrate (PD) de M. Renzi, avait appelé à voter « non », en dénonçant une trop forte concentration des pouvoirs dans les mains du chef du gouvernement.

    Cependant, M. Renzi dit ne pas éprouver de remords à propos de son activité au poste de chef du gouvernement. Il s'est en outre dit heureux et fier pour l'Italie qui a prouvé son attachement à la démocratie.

    Matteo Renzi, plus jeune premier ministre de l'histoire de l'Italie, occupait le poste de chef du gouvernement italien depuis février 2014.
    François Hollande a été le premier chef d'État étranger à réagir à l'annonce des résultats du référendum en Italie. Il a adressé lundi matin « sa sympathie » à « son ami » Matteo Renzi. Le président français a pris acte « avec respect » de la démission du président du Conseil. Dans un communiqué, l'Elysée « souhaite que l'Italie trouve en elle-même les ressorts pour surmonter cette situation », relate l'AFP.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les Italiens ignorent les objectifs du référendum sur la réforme de la constitution
    Des manifestations à Rome contre la réforme constitutionnelle (Vidéo)
    Le déficit de l’économie italienne peut être «le début de la fin» de l’UE
    Sommet de l’UE: l’Italie met en échec les partisans des sanctions antirusses
    Tags:
    démission, référendum, Matteo Renzi, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik