Ecoutez Radio Sputnik
    Le président philippin Rodrigo Duterte

    Le président philippin veut se rendre en Russie

    © REUTERS / Romeo Ranoco
    International
    URL courte
    4392
    S'abonner

    Le dirigeant philippin Rodrigo Duterte envisage de se rendre en Russie en avril ou en mai prochain, a fait savoir le ministre philippin des Affaires étrangères Perfecto Yasay.

    Auparavant, le leader philippin avait annoncé son intention de se rapprocher de Moscou et de Pékin.

    « Le président russe Vladimir Poutine a invité M. Duterte à se rendre en Russie l'année prochaine. J'espère que cette visite aura lieu en avril ou en mai », a déclaré le chef de la diplomatie philippine lors d'une réunion avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

    Le 19 novembre dernier, MM Poutine et Duterte se sont entretenus en marge du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Lima, au Pérou. Le chef du Kremlin a par la suite fait savoir que le dirigeant philippin s'était déclaré disposé à promouvoir la coopération avec Moscou notamment dans les domaines de la machinerie, de l'aviation, de l'énergie et de l'espace.

    Le président philippin, élu à son poste en mai 2015, s'était auparavant dit prêt à acheter des armes à la Chine et à la Russie, remettant ainsi en question l'alliance traditionnelle de son pays avec les États-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le président philippin affirme que Poutine est son idole
    Le président philippin veut expulser les soldats américains du pays d'ici 2022
    Le président philippin espère être ami avec Poutine et Trump
    Tags:
    relations, rapprochement, visite, Perfecto Yasay, Rodrigo Duterte, Vladimir Poutine, Philippines, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik