Ecoutez Radio Sputnik
    Binali Yildirim

    La Turquie et la Russie veulent développer leurs relations au niveau stratégique

    © REUTERS / Umit Bektas
    International
    URL courte
    27378
    S'abonner

    Après une période difficile, Ankara et Moscou envisagent de développer leurs relations au niveau stratégique, a annoncé le premier ministre turc Binali Yildirim en visite à Moscou.

    « Au cours de la dernière année, nos relations ont connu une période difficile. Et après cette expérience négative, nous envisageons de développer nos relations au niveau stratégique. C'est possible », a annoncé le premier ministre turc Binali Yildirim qui s'est rendu ce mardi à Moscou pour rencontrer son homologue russe Dmitri Medvedev.

    Les relations entre les deux pays ont connu, fin 2015, un grand coup de froid, cependant les liens sont à ce-jour en train de se rétablir. À cet égard, Moscou et Ankara se fixent de nouvelles objectives.

    « Au fil du temps, nous avons tissé de nombreux liens commerciaux avec la Turquie, mais pour des raisons différentes, subjectives ou objectives, ces liens se sont affaiblis », a observé Dmitri Medvedev, ajoutant que les deux pays « ont des possibilités pour les développer et réaliser des projets communs ».

    Et d'ajouter: « L'objectif de cette rencontre est d'accélérer la coopération économique, humanitaire et les investissements dans tous les domaines ».

    Comme l'a pour sa part fait valoir M. Yildirim, Moscou et Ankara doivent unir leurs efforts pour combattre le terrorisme.

    « La Turquie et la Russie, deux états majeurs, ont une grande importance dans la lutte contre le terrorisme et la sauvegarde de la paix », a ajouté le premier ministre turc.

    Pour rappel, Moscou et Ankara ont traversé, fin 2015, une grave crise diplomatique. Le 24 novembre dernier, les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe Su-24 engagé dans l'opération antiterroriste en Syrie sous prétexte de violation de sa frontière nationale. Le pilote du Su-24, Oleg Pechkov, a été tué par des combattants opérant dans la région après s'être éjecté en parachute.

    L'incident a provoqué une brusque dégradation des relations entre la Turquie et la Russie, qui a notamment suspendu le régime sans visas entre les deux pays. Moscou a adopté des mesures de rétorsion contre Ankara, comprenant entre autres un embargo sur l'importation de fruits et légumes turcs, l'interdiction pour les employeurs russes d'embaucher des travailleurs turcs, l'interdiction des vols charter vers la Turquie et la vente de voyages vers ce pays par les tour-opérateurs russes.

    Ce n'est que le 27 juin que le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan a présenté des excuses pour la destruction en novembre 2015 du bombardier russe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Migrants: Merkel appelle l’UE et Ankara à tenir leurs engagements
    Ankara veut étendre son influence dans le nord-est d'Alep
    Ankara et Damas à deux doigts de déterrer la hache de guerre
    Tags:
    coopération, lutte antiterroriste, économie, Binali Yildirim, Dmitri Medvedev, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik