Ecoutez Radio Sputnik
    Syriens

    Alep: 100.000 habitants retrouvent la liberté

    © AFP 2017 Daniel Mihailescu
    International
    URL courte
    31852

    Près de 100.000 civils ont fui les zones d'Alep lors de l'opération réalisée par des forces gouvernementales syriennes visant à libérer la ville des terroristes.

    Les forces gouvernementales syriennes, soutenues par leurs alliés, ont réussi à libérer environ 100 000 civils des quartiers d'Alep-Est, contrôlés par les terroristes, a annoncé l'émissaire syrien à l'Onu, Bachar al-Jaafari.

    Se prononçant lors d'une réunion du Conseil de sécurité, Bachar al-Jaafari a déclaré que Damas était déterminé à expulser les terroristes, soutenus, selon lui, par la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et leurs alliés dans la région. Dans le même temps, Bachar al-Jaafari a qualifié ces membres permanents du Conseil de sécurité, de « trois mousquetaires protégeant le terrorisme ».

    « La libération d'environ 100 000 civils à Alep, y compris des dizaines de milliers d'enfants, n'a pas été prévue par les gouvernements des "trois Mousquetaires" et leurs marionnettes. Ces gouvernements devraient saluer les progrès du gouvernement syrien et ses alliés, qui luttent contre le terrorisme dans l'intérêt de toute la communauté internationale », a déclaré le diplomate.

    Selon l'émissaire syrien auprès de l'Onu, les pays qui se soucient du peuple syrien, « doivent frapper à la porte du gouvernement syrien » et lui accorder leur soutien. « Notre adresse est connue par tout le monde », a ajouté Bachar al-Jaafari.

    Ce n'est pas la première fois que la France, le Royaume-Uni et les États-Unis sont accusés de soutenir le terrorisme. Lundi dernier, le ministère russe de la Défense avait mentionné ces trois États, condamnant l'assassinat délibéré des médecins militaires russes à Alep.

    « La responsabilité de la mort et des blessures de nos médecins, qui aident les enfants d'Alep, ne pèse pas uniquement sur les exécutants directs, autrement dit, sur les combattants de l'opposition », avait affirmé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Opération de l’armée syrienne à Alep: plus de 30.000 civils retrouvent la liberté
    La Russie et la Chine bloquent à l’Onu un projet de résolution sur la situation à Alep
    Moscou promet d’éliminer les terroristes refusant de quitter Alep
    Tags:
    civils, terrorisme, Bachar al-Jaafari, France, Royaume-Uni, États-Unis, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik