International
URL courte
Situation à Alep (2016) (180)
20832
S'abonner

En pleine offensive à Alep-Est, les troupes gouvernementales donnent le feu vert à des centaines de civils pour retourner dans leurs logements.

L'armée syrienne a débloqué un autre quartier stratégique, Sukn-ash-Shababi, occupé par les hommes du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), ce qui permet d'entamer les travaux de reconstruction pour assurer le fonctionnement de l'aéroport international d'Alep, situé à 10 kilomètres de la ville, a relayé Sputnik, se référant à une source militaire locale.

Les militaires syriens sont passés au déminage du quartier Sukn-ash-Shababi avant de libérer le quartier d'Ash-Shaar puis de se diriger vers le quartier suivant, Ad-Djazmati.

Dans la foulée, quatre autres quartiers d'Alep-Est sont repassés sous le contrôle de Damas, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Ces dernières 24 heures, 302 civils ont quitté la zone des hostilités et plus de 1 100 habitants sont retournés dans leurs foyers dans les quartiers libérés d'Alep-Est, d'après le communiqué.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation à Alep (2016) (180)

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
quartiers libérés, déminage, aéroport, offensive, terrorisme, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, Ad-Djazmati, Ash-Shaar, Sukn-ash-Shababi, Syrie, Damas, Alep, Alep-Est
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik