International
URL courte
685103
S'abonner

Le colonel russe Rouslan Galitsky a succombé à ses blessures suite au bombardement par les djihadistes d'un quartier résidentiel d'Alep-Ouest, a annoncé le ministère russe de la Défense.

« Le colonel Rouslan Galitsky est mort à l'hôpital suite à de graves blessures. Les médecins militaires russes ont tenté de le sauver pendant plusieurs jours. L'officier a été blessé lors de bombardements perpétrés par des militants de la soi-disant "opposition" de l'un des quartiers résidentiels d'Alep-Ouest », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Le ministère de la Défense précise que M. Galitsky faisait partie d'un groupe de conseillers militaires russes. Le colonel sera décoré à titre posthume.

Le 5 décembre, les terroristes ont attaqué un hôpital militaire mobile russe déployé à Alep. L'explosion d'un obus a tué deux infirmières russes qui travaillaient dans le centre médical.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L'armée syrienne prend le contrôle de la totalité de la Vieille ville d'Alep
Des milliers de terroristes déposent les armes et quittent la banlieue de Damas
Les djihadistes se rendent dans plusieurs quartiers d'Alep-Est
Résolution à l’Onu sur Alep, les raisons du Non russe et chinois
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook