Ecoutez Radio Sputnik
    Thomas Bach, le président de CIO

    Le CIO prolonge les sanctions à l'encontre de la Russie

    © AFP 2019 Felipe Dana
    International
    URL courte
    41361
    S'abonner

    Il semble que la direction du Comité international olympique n’envisage pas de changer sa politique envers la Russie, en estimant, apparemment, que l’enquête controversée de l’AMA suffisait pour attaquer le sport russe.

    Le Comité international olympique (CIO) a décidé mercredi 7 décembre de prolonger jusqu'à « nouvel avis » les sanctions contre la Russie, informe Reuters.

    Le CIO a refusé d'organiser ou de soutenir tous les événements et les réunions, tenus en Russie. L'organisation a également appelé toutes les fédérations internationales des sports olympiques d'hiver à « geler les préparations » aux événements importants en Russie, y compris les Championnats du Monde et les Coupes du Monde, et à « rechercher activement des organisateurs alternatifs. »

    Le CIO avait pour la première fois exhorté les fédérations sportives à boycotter les événements en Russie le 19 juillet. Cette décision avait été prise après l'annonce des résultats de l'enquête d'une commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA) sous la direction de Richard McLaren sur des violations présumées pendant les Jeux olympiques de 2014 à Sotchi.

    Le 12 mai, Grigori Rodchenkov avait accusé des sportifs russes, qui ont participé aux Jeux olympiques de Sotchi, de s'être dopés. Selon lui, près de 15 médaillés des Jeux olympiques auraient été dopés.

    Plus tard, l'AMA a annoncé qu'elle tiendrait sa propre enquête sur la base des déclarations de M. Rodchenkov. La première partie des résultats de l'enquête de M. McLaren a été dévoilée en juillet, la publication de la deuxième partie doit être faite le 9 décembre à Londres.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


    Lire aussi:

    «Quelle saleté!»: Zakharova commente les propos des dirigeants de l'AMA sur la Russie
    Le britannique Farah, autorisé à se doper par l’AMA, récompensé
    L’AMA? «Une tromperie généralisée»
    Sommet olympique: réformes et relations CIO-AMA au menu
    Tags:
    dopage, sanctions antirusses, Agence mondiale antidopage (AMA), Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik