Ecoutez Radio Sputnik
    L'ex-candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton

    Clinton risée du Web après ses commentaires sur «l'épidémie de fausses nouvelles»

    © AP Photo/ Charlie Neibergall
    International
    URL courte
    34831

    Jeudi 9 décembre, Hillary Clinton a appelé de façon inattendue à agir contre «l'épidémie de fausses nouvelles qui se répandent dans le monde». Cette déclaration n’est pas passé inaperçue auprès des internautes.

    L'ex-candidate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton, a fait une rare apparition publique jeudi 9 décembre pour aborder la tragédie du Pizzagate, un incident qui est arrivé au cours du week-end dernier suite à de fausses nouvelles.

    Un homme a ouvert le feu dans une pizzeria du District de Columbia (Washington) après avoir lu en ligne une histoire, terrifiante mais fausse, selon laquelle ce restaurant détenait des enfants faisant partie d'un réseau d'esclavage sexuel… géré par Clinton.

    Heureusement, personne n'a été blessé dans la fusillade. Hillary Clinton, dont la campagne présidentielle de 2016 a souvent été accusée de générer de fausses nouvelles, a appelé à une action immédiate dans son discours.

    Les commentaires des médias sur le discours de Mme Hillary contre de fausses nouvelles ne correspondent pas vraiment à l'opinion des internautes.

    Sa définition des « fausses nouvelles » inclut tout ce qui ne correspond pas à la narration de gauche. C'est si triste que les médias mainstream continuent à tomber aussi bas.

    Hillary Clinton est préoccupée par les « fausses nouvelles ». C'est la même femme qui a affirmé que l'attaque de Benghazi s'était produite à cause d'une vidéo sur YouTube.

    Clinton a utilisé de fausses nouvelles pour vendre les guerres en Irak, en Libye, en Syrie, qui ont fait plus d'un million de morts. Elle craint que si elle perd le monopole sur la perception du public, elle et d'autres paieront.

    Pour une candidate avec un message tellement faux, c'est très ironique que Hillary Clinton dénonce de « fausses » nouvelles

    Rappel: « L'épidémie dangereuse de fausses nouvelles » a commencé avec la campagne de Clinton prétendant que les courriels publiés par WikiLeaks étaient faux.

    Dans une étonnante démonstration d'intégrité, Hillary Clinton prend la pleine responsabilité de sa défaite électorale! Je plaisante — elle blâme les fausses nouvelles!

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Dévoiler les secrets d’Hillary Clinton, à main armée dans une pizzeria
    Les Français ont-ils financé la campagne d’Hillary Clinton?
    Financement de Clinton par les contribuables allemands: Berlin va devoir s’expliquer
    Présidentielle US: Clinton veut recompter des voix, Trump dénonce une escroquerie
    Tags:
    désinformation, Internet, médias, Twitter, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik