Ecoutez Radio Sputnik
    Aleppo

    Kerry exhorte l'opposition syrienne à Alep à faire le premier pas vers la paix

    © Sputnik . Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
    462029
    S'abonner

    Le secrétaire d'État américain John Kerry a appelé ce samedi l'opposition à faire le premier pas vers la paix en Syrie.

    La déclaration en question a été faite à l'issue d'une rencontre du groupe des « Amis de la Syrie » qui s'est tenue aujourd'hui à Paris.

    « Le règlement de la situation à Alep ne nous rapprochera pas du règlement de la crise en Syrie », a-t-il en outre estimé. Et de souligner qu’il n’y avait pas de solution militaire à la crise syrienne.

    Moscou et Damas doivent garantir la sécurité des représentants des groupes armés qui quittent Alep, a encore déclaré John Kerry.

    « La Syrie et la Russie doivent garantir qu’après le départ des représentants de l’opposition d'Alep rien ne menacera leurs vies », a-t-il souligné.

    Il convient toutefois de rappeler que Damas avait à maintes reprises appelé les combattants contrôlant Alep-Est à profiter de l’amnistie présidentielle pour déposer les armes. Et comme on l'a vu la parole a été tenue.

    Quant à la position de Moscou, elle a été bel et bien explicitée vendredi par le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov qui avait pointé que la Russie était opposée à l’élimination des combattants à tout prix et ce pour éviter de nouvelles victimes civiles.

    Il avait également précisé que Moscou menait « un dialogue avec les Américains, qui se sont engagés à se mettre d'accord avec les combattants pour que ces derniers quittent Alep-Est », poursuivant que la Russie était prête « à les laisser partir avec leurs armes, mais sans armements lourds ». Toutefois Washington traînait.

    On dirait que ces propos ont échappé au département d'État américain.

    Rappelons que l'armée syrienne reprend un à un les quartiers d'Alep-Est, occupés par les bandes armées. Plus tôt dans la journée de samedi, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, avait déclaré qu’au cours des deux derniers jours 50 000 civils avaient réussi à quitter les quartiers d’Alep-Est occupés par les terroristes.

    Rien que samedi, 20 000 individus ont quitté ces quartiers et 1 217 combattants ont déposé les armes, a-t-il indiqué.

    Rappelons qu’au cours de ces dernières semaines, les troupes gouvernementales syriennes ont repris 93% des quartiers occupés depuis 2012 par des groupes armés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

    Lire aussi:

    Des pilonnages terroristes font 9 morts et 37 blessés à Alep
    La Russie a évacué 50.000 civils d'Alep-Est en deux jours
    Près de 18.000 civils quittent les quartiers d’Alep (Vidéo)
    Alep-Est: 647 djihadistes ont rendu ces jours-ci les armes, 630 déjà amnistiés
    Tags:
    groupes armés, règlement, civils, opposition, victimes, évacuation, John Kerry, Sergueï Lavrov, Alep-Est, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik