Ecoutez Radio Sputnik
    Cristo Redentor - Rio de Janeiro

    Brésil: la crise économique frappe jusqu’au Christ Rédempteur

    Ricardo Stuckert/ Fotos Públicas
    International
    URL courte
    16612
    S'abonner

    La crise économique au Brésil n’a pas épargné la statue du Christ dominant la ville de Rio de Janeiro: l’argent manque cruellement pour son entretien.

    Le prêtre catholique Omar Raposo, recteur du sanctuaire du Christ Rédempteur, a confié à Sputnik que les habitants de la ville avaient toujours été les principaux sponsors de la statue.

    Selon Omar Raposo, ce symbole de Rio a été conçu et construit à l'initiative de la population. La totalité des fonds recueillis par l'Église catholique pour sa construction provient des croyants. Et il voudrait que la population apporte une nouvelle fois sa contribution à l'entretien de la statue.

    « Nous n'avons pas de sponsors. Nous ne disposons pas de revenus provenant de partenaires institutionnels ou des flux touristiques. Aujourd'hui, nous sommes soutenus par le secteur privé et les ressources de l'Église pour entretenir l'infrastructure, le personnel et les technologies en lien avec le monument », raconte le père Omar.

    En ce qui concerne les frais d'entretien, ils s'élèvent à 3 millions de réaux brésiliens (environ 840 000 euros). Il nous faut restaurer la pierre à savon endommagée par les rayons du soleil et les intempéries. Les effets extérieurs conduisent à l'usure de la statue, qui demande un entretien permanent. En plus, nous nous occupons d'activités sociales et nous avons une structure professionnelle à l'intention des touristes qui visitent la statue », poursuit le prêtre.

    Le sanctuaire, situé sur le mont du Corcovado, est un endroit où les Brésiliens accueillent les dirigeants mondiaux. C'est un environnement de portée œcuménique, interreligieuse. De nombreux chefs religieux sont passés par là. Cette année, le sanctuaire a été visité par le patriarche russe Cyrille. Mais cela demande de l'argent, d'autant plus que les Brésiliens tâchent d'organiser l'accueil au plus haut niveau.

    « Le Christ Rédempteur est un emblème de notre pays. C'est un symbole de la nation. La statue doit être bien entretenue. Il n'y a donc rien de honteux si nous demandons de l'aide. Nous ne disposons d'aucun revenu, nous ne bénéficions que de l'aide du secteur privé. Nous demandons à la population de se souvenir de l'histoire de la construction du Christ réalisée grâce à l'argent du peuple. Nous en avons de nouveau besoin aux fins de son entretien », conclut le père Omar.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Cette tablette de 2.000 ans représentant le Christ est authentique
    À Cracovie, Jésus-Christ proclamé roi de Pologne
    Le tombeau du Christ ouvert pour la première fois depuis près de 500 ans
    A louer, maison construite pour Jésus-Christ
    Tags:
    entretien, Rio de Janeiro
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik