International
URL courte
621326
S'abonner

Le ministère syrien des Affaires étrangères a déclaré samedi que la levée, par le président des États-Unis, des restrictions relatives à la livraison d’armes, de munitions et de matériels de guerre aux alliés en Syrie prouvait que Washington continuait à soutenir le terrorisme.

Hier, vendredi, Barack Obama a levé l'interdiction de livrer des équipements militaires aux alliés des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme en Syrie, et au premier chef à l'opposition syrienne.

Maintenant, l'approbation du Congrès est nécessaire.

« Par leur décision de lever l'interdiction de livrer des armes aux groupes terroristes, les États-Unis ont fourni une nouvelle preuve de leur rôle notoire dans le soutien du terrorisme en Syrie », a déclaré une source officielle au sein du ministère syrien des Affaires étrangères citée par l'agence SANA.

Selon les diplomates syriens, cette décision vise à faire durer la crise, à poursuivre les meurtres de Syriens et la destruction de l'infrastructure du pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Pourquoi les Etats-Unis sont-ils toujours en Syrie?
Le raid US, une "agression" qui atteste le soutien de Daech par les Etats-Unis
Obama reconnaît le rôle des États-Unis dans l’apparition de l’EI et met en garde Trump
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Tags:
levée, livraisons d'armes, interdiction, terrorisme, Barack Obama, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook