International
URL courte
12022
S'abonner

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter est arrivé dimanche en Irak pour une visite non annoncée en vue de faire le point sur l'opération de Mossoul.

Lors de son déplacement, le chef du Pentagone s'entretiendra avec le premier ministre irakien Haider al-Abadi, le président de la région du Kurdistan Massoud Barzani et le chef militaire de la coalition internationale anti-Daech, le général américain Stephen Townsend.

M. Carter fera notamment le point sur les opérations en vue de repousser les djihadistes de Mossoul (nord), leur dernier bastion en Irak. Le chef du Pentagone doit également saluer les forces irakiennes et celles de la coalition qui mènent une vaste offensive depuis le 17 octobre pour reprendre Mossoul, deuxième ville irakienne.

Armée irakienne près de Mossoul
© AP Photo / Marko Drobnjakovic
A l'heure actuelle, plus de 4 800 soldats américains sont stationnés en Irak.

Auparavant, Ashton Carter a effectué une visite surprise en Afghanistan pour rencontrer le président afghan Ashraf Ghani ainsi que les troupes américaines déployées dans le pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Irak: nouvelle frappe US «par erreur», 90 morts, 100 blessés
L’Irak ne veut pas payer l’aide américaine avec son pétrole
Diplomatie russe: «Les USA ne se soucient pas de la sécurité des civils à Mossoul»
L'assaut de Mossoul entre dans son deuxième mois, mais la progression est lente
Tags:
djihadisme, lutte antiterroriste, visite, Etat islamique, coalition anti-Daech, Stephen Townsend, Massoud Barzani, Ashton Carter, Haïder al-Abadi, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook