International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
241115
S'abonner

L'armée irakienne soutenue par la coalition internationale a réussi à bloquer près de 5.000 djihadistes à Mossoul.

Entre 3 000 et 5 000 djihadistes de Daech sont restés bloqués dans la ville irakienne de Mossoul, assiégée par les forces de sécurité irakiennes soutenues par la coalition que dirigent les États-Unis, a déclaré dimanche aux journalistes le général américain Stephen Townsend, chef de l'opération contre Daech en Irak et en Syrie.

« Au début de la campagne, nous estimions qu'ils (djihadistes) étaient de 3 500 à 6 000. Selon nos évaluations, nous en avons abattus ou blessés grièvement plus de 2 000. Ainsi, si nos calculs sont bons, ils sont toujours au nombre de 3 000 à 5 000 », a indiqué le général.

M. Townsend s'est exprimé dans un aérodrome militaire irakien, où il accompagnait le ministre américain de la Défense Ashton Carter qui s'était rendu en Irak en visite surprise.

L'opération de libération de Mossoul, deuxième plus grande ville irakienne et principal bastion de Daech dans le pays, a été lancée le 17 octobre dernier. L'assaut est mené par l'armée, la police et les unités antiterroristes irakiennes, épaulées par les milices chiites sur le terrain et soutenues par l'aviation de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis. Les milices chiites irakiennes ont entièrement encerclé la ville, privant ainsi les terroristes de leurs voies d'approvisionnement depuis le territoire syrien.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Frappe US sur Mossoul: erreur ou «crime de guerre»?
Plus de 500.000 habitants de Mossoul privés d’eau potable
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
djihadisme, Etat islamique, coalition anti-Daech, Ashton Carter, StephenTownsend, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook