Ecoutez Radio Sputnik
    UE-Ukraine

    Amsterdam invitera l'UE à limiter son aide à l'Ukraine

    © AFP 2019 Serguei Supinsky
    International
    URL courte
    7322
    S'abonner

    Le premier ministre néerlandais Mark Rutte demandera aux dirigeants de l'Union européenne d'exclure les garanties d'aide militaire et financière de l'accord d'association avec l'Ukraine.

    A l'approche du sommet européen prévu pour les 15 et 16 décembre prochains, Amsterdam a mis au point un projet de document qui doit permettre aux Pays-Bas de ratifier l'accord d'association UE-Ukraine.

    Selon l'agence Reuters, Amsterdam veut que l'accord en question ne crée pas de nouvelles obligations envers Kiev en matière de sécurité et d'assistance financière.

    Dans le même temps, Amsterdam propose de ne pas accorder aux Ukrainiens le droit de séjourner librement et de travailler sur le territoire de l'UE, poursuit l'agence. Le document appelle également l'Ukraine à mener une lutte plus vigoureuse contre la corruption, ce qui devra permettre de forger des liens plus étroits entre Kiev et Bruxelles.

    En amont, plus de 60 % des Néerlandais s'étaient prononcés contre la ratification de l'accord d'association entre l'UE et Kiev lors d'un référendum organisé le 6 avril. Pour le moment, 27 des 28 pays de l'Union européenne ont ratifié le document.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les Pays-Bas vont proposer une alternative à l'accord d'association UE-Ukraine
    Amsterdam veut des garanties de non-adhésion de l’Ukraine à l’UE
    Le Conseil de l’UE favorable au régime sans visas avec l’Ukraine
    L'Ukraine espère adhérer à l'UE dans 10 ans
    Tags:
    Accord d'association Ukraine-UE, ratification, référendum, Union européenne (UE), Mark Rutte, Pays-Bas, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik