International
URL courte
29661
S'abonner

Si l’équipe d'Hillary Clinton et de la candidate écologiste à la Maison Blanche Jill Stein souhaitaient modifier les résultats de l’élection du 9 novembre, ils y sont en quelque sorte parvenus! Avec 131 voix supplémentaires, la victoire de Donald Trump est même devenue encore plus éclatante après le recomptage.

Bastion traditionnel des démocrates, l'État du Wisconsin a reconnu la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine à l'issue du recomptage des voix dans cet État.

Après douze jours de travail acharné et près de trois millions de bulletins de vote recomptés, la Commission électorale du Wisconsin a approuvé les résultats définitifs du dépouillement dans cet État.

Ainsi, Donald Trump a devancé son adversaire démocrate de 22 748 voix, soit 131 de plus que ce qui avait été initialement comptabilisé. La marge d'avance du républicain face à sa rivale démocrate Hillary Clinton s'est même creusée de plus d'une centaine de voix, pour dépasser 22 000 votes au total.

« Le résultat final du scrutin dans le Wisconsin est arrivé et devinez quoi. Nous venons de gagner 131 voix supplémentaires. Les démocrates et les Verts peuvent maintenant se reposer. Arnaque! », s'est réjoui Donald Trump sur Twitter.

La demande de contester les résultats du scrutin dans trois États a été adressée par l'écologiste Jill Stein, arrivée en quatrième position à l'élection présidentielle.

Cette dernière a lancé trois procédures pour obtenir le recomptage des voix dans trois États clés, le Michigan, le Wisconsin et en Pennsylvanie, tous remportés par Donald Trump avec environ 100.000 voix d'avance au total (quelque 22.000 voix dans le Wisconsin, 70.000 en Pennsylvanie et 10.000 dans le Michigan). 

Toutefois, un magistrat américain a rejeté la demande de Jill Stein en faveur d'un recompte des voix en Pennsylvanie. Quant au Michigan, le juge fédéral a ordonné de stoppé le processus de recomptage des voix, estimant que la candidate écologiste Jill Stein n'avait aucune chance de remporter le Michigan.

Selon le système électoral américain, le président n'est pas élu directement par les Américains, mais par un Collège électoral dont les 538 grands électeurs sont désignés État par État. Le vote du 19 décembre permettra enfin connaître la véritable issue de la course présidentielle. Pourtant, cette nouvelle étape pourrait encore réserver des surprises de taille, car certains électeurs se prononcent prêts à enfreindre la tradition américaine de longue date et de passer dans le camp d'Hillary Clinton, même s'ils sont censés donner leur voix à Donald Trump.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Présidentielle US: les machines de vote en panne font vaciller le recomptage
Les grands électeurs vont-ils pencher pour Clinton?
Présidentielle US: un grand électeur du Texas refuse de voter Trump
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
recomptage, vote, Jill Stein, Donald Trump, Hillary Clinton, Wisconsin, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook