International
URL courte
28434
S'abonner

La confirmation de sa nomination risque d'être compliquée au Congrès par ses liens avec la Russie, accusée par la CIA d'avoir interféré dans l'élection américaine en faveur du milliardaire.

Donald Trump a officiellement annoncé mardi qu'il allait nommer Rex Tillerson, le PDG de la compagnie pétrolière Exxon Mobil, à la tête du département américain d'Etat.

« Sa ténacité, son expérience élargie et sa compréhension profonde de la géopolitique en font un excellent choix pour le poste de secrétaire d'État. Il favorisera la stabilité régionale et se concentrera sur les intérêts essentiels de la sécurité nationale des États-Unis », ajoute le président élu dans un communiqué diffusé par son équipe de transition.

Rex Tillerson, 64 ans, connaît personnellement le président russe Vladimir Poutine. A la fin des années 1990, Rex Tillerson avait présidé la représentation du groupe en Russie. Depuis 2011, le PDG d'Exxon Mobil a signé depuis 2011 onze partenariats avec Rosneft, la principale compagnie pétrolière russe, et il a reçu en 2013, la décoration de l'ordre de l'Amitié des mains du président Vladimir Poutine.

M. Tillerson devrait être chargé de normaliser les relations avec la Russie.

Pouratnt, la confirmation de sa nomination risque d'être compliquée au Congrès par ses liens avec la Russie, accusée par la CIA d'avoir interféré dans l'élection américaine en faveur du milliardaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Avoir des liens avec le Kremlin, un atout pour le futur secrétaire d’État US
Rex Tillerson, «un professionnel» pour le Kremlin
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
diplomates, nomination, Rex Tillerson, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook