Ecoutez Radio Sputnik
    Un trafiquant, qui a noyé 700 migrants en Méditerranée, condamné

    Un trafiquant, qui a noyé 700 migrants en Méditerranée, condamné

    © REUTERS / MOAS/Jason Florio
    International
    URL courte
    Crise migratoire (automne-hiver 2016/17) (79)
    8131
    S'abonner

    Sur fond de grave crise migratoire en Europe, le nombre de personnes noyées en Méditerranée ne cesse d’augmenter.

    Le capitaine Mohammed Ali Malek, d'origine tunisienne, a été reconnu coupable par un tribunal de Catane, en Sicile, de trafic d'êtres humains et notamment d'avoir causé la mort de 700 migrants illégaux lors du naufrage de son bateau de pêche en avril 2015. Il a été condamné à 18 ans de prison ferme. L'homme avait dans un premier temps nié être le capitaine de son bateau.

    28 ressortissants du Mali, de la Gambie, du Sénégal et de l'Éthiopie avaient survécu lors de cet accident retentissant, mais ce type de crime reste fréquent dans la région. Le bateau, surchargé de migrants, avait heurté le navire marchant King Jacob, qui était venu à son secours.

    Selon le jugement final, la façon de naviguer le chalutier a été qualifiée de « naïve, nonchalante et négligente ». Selon M. Ali Malek, l'accident a été causé par les vagues provoquées par l'hélice du King Jacob.

    Le Syrien Mahmoud Bikhit, équipier du criminel, a pour sa part été condamné à cinq ans de prison ferme.

    Selon l'Onu, plus de 175 000 migrants illégaux ont traversé la mer Méditerranée depuis les côtes libyennes, le triste bilan des noyés s'élevant à plus de 4 700 personnes, soit 1 000 de plus qu'en 2015.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Crise migratoire (automne-hiver 2016/17) (79)

    Lire aussi:

    En Europe, plus de 1.000 réfugiés sont enterrés dans des tombes anonymes
    Les migrants continuent de traverser en masse la Méditerranée
    90.000 enfants réfugiés non accompagnés sont arrivés en Europe en 2015
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik