Ecoutez Radio Sputnik
    Manuel de russe

    Washington stimulera l'apprentissage des «langues stratégiques», dont le russe

    © Flickr/ Doctor Yuri
    International
    URL courte
    3191

    Le département d'État envisage d'accorder 8,9 millions de dollars à l'éducation des «langues stratégiques», dont le russe et l'arabe.

    Le bureau de l'éducation et des affaires culturelles du Département d'État américain est en train de choisir des organisations à but non lucratif qui devront s'occuper de l'éducation des langues telles que le russe, l'arabe, le persan, le turc, etc.

    Leur maîtrise doit aider à maintenir la politique étrangère actuelle de Washington ainsi qu'à assurer la sécurité nationale du pays, explique le bureau dans un document publié sur un portail gouvernemental.

    590 enfants qui étudieront les langues dans le cadre du programme en question toucheront des bourses individuelles, précise le bureau.

    Conformément aux données du dernier recensement de la population américaine réalisé en 2010, le russe occupe la 12e position dans la liste des langues les plus parlées aux États-Unis.

    Dans le même temps, selon l'Association américaine des langues modernes (MLA), le nombre d'étudiants apprenant le russe connaît actuellement une chute drastique dans le pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La langue russe mise au ban des stations de radio lettones
    Le GUAM renonce au russe comme langue de travail
    La langue russe à Mons
    Washington: la langue russe responsable des bévues dans le ciel syrien
    Tags:
    recensement, apprentissage, langue, éducation, Association américaine des langues modernes (MLA), Département d'Etat des Etats-Unis, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik