International
URL courte
3241
S'abonner

La guerre sans fin et toute sorte de privations dans la petite enfance, la fuite forcée de l’Afghanistan avec toute sa famille, puis la formation de pilote en Californie. Shaistah Vaeiz a parcouru un long chemin avant de rentrer chez elle. Mais elle est revenue pour soulever une montagne et établir un nouveau record.

Ayant pour but d'établir un nouveau record mondial, Shaistah Vaeiz, la première femme-pilote afghane, envisage de devenir la plus jeune femme à avoir entrepris un voyage autour du monde et surtout la première femme dans l'histoire de l'Afghanistan.

Shaistah Vaeiz
© Sputnik
Shaistah Vaeiz

Mme Vaeiz est arrivée à Kaboul lorsqu'une campagne visant à soutenir les femmes a été lancée dans le pays. Selon les traditions, les femmes n'ont que peu de droits et de libertés. Il est difficile de dire si c'est le cas pour Shaistah, mais en public elle est apparue comme un idéale pour les femmes afghanes et son foulard enroulé autour du coup, qui ressemble de loin au hidjab, a bouleversé plusieurs d'entre elles.

« En juin 2017, je veux effectuer un vol autour du monde », confie la jeune femme, dans une interview accordée à Sputnik. « J'envisage de visiter les cinq continents et de m'arrêter dans 18 pays. Et tout cela, en ne réalisant que 30 atterrissages. Je veux montrer que les femmes sont capables de faire des études et d'augmenter leurs qualifications professionnelles sur un pied d'égalité avec les hommes. J'entreprendrai le vol seule, je suis prête à tenir le manche seule. »

C'est non seulement son expérience de voltige de huit ans qui l'aidera à réaliser son projet, mais aussi le soutien familial. Selon son père, qui travaille dans le gouvernement afghan, sa fille a fait un vrai geste civique quand elle est rentrée pleine d'idées créatives et de bonnes intentions.

« Le retour dans mon pays natal n'est pas une action de publicité pour moi. J'ai voulu apprendre sur l'Afghanistan depuis mon enfance. Puis, quand j'ai appris à lire, j'ai feuilleté la presse. Un jour, j'ai compris que le fond informatif sur l'Afghanistan était purement négatif, donc je suis là pour le changer ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un ouvrier décapité par une pelleteuse sur un chantier près de Rouen, à une semaine de la retraite
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
voltige aérienne, pilote, Kaboul, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook