International
URL courte
Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)
831463
S'abonner

L’offensive des djihadistes sur Palmyre visait à faire diversion de la bataille d’Alep, où les troupes gouvernementales étaient sur le point de remporter la victoire, estime le président syrien.

L'attaque de Daech sur Palmyre constitue une réponse aux progrès de l'armée syrienne dans la lutte contre les terroristes à Alep, a annoncé le chef d'État syrien Bachar el-Assad dans une interview à la chaîne RT.

«  C'est une réponse à ce qui se passe à Alep, à l'avancée des troupes syriennes. Ils cherchaient à empêcher la victoire à Alep et à détourner l'attention des militaires, mais ça n'a pas marché  », a-t-il indiqué.

Quant à Palmyre, le président syrien a mis en avant le fait que l'attaque de Daech contre cette ville «  n'intéresse pas  » les médias occidentaux. Pourtant, affirme-t-il, la situation serait tout à fait différente si c'était l'armée syrienne qui était entrée à Palmyre. «  Ils (les médias, ndlr) s'alarmeraient alors du sort du patrimoine culturel  », considère Bachar el-Assad.

«  Si nous libérons Alep des terroristes, les fonctionnaires occidentaux et les principaux médias s'inquiètent du sort des civils. Mais ils ne sont pas préoccupés si la situation est inverse, si ce sont les terroristes qui tuent les civils ou attaquent Palmyre et mettent en péril le patrimoine de l'humanité, qui n'est pas uniquement syrien  », a noté le président.

Depuis samedi, des combats acharnés font rage aux abords de Palmyre. Les djihadistes ont lancé une violente offensive pour s'emparer à nouveau de la cité antique, reprise le 27 mars dernier par les troupes gouvernementales syriennes. Cette ville antique, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco, était restée pendant 10 mois sous contrôle des terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Dossier:
Situation en Syrie (hiver 2016/17) (165)

Lire aussi:

4.000 combattants de Daech tentent à nouveau de s’emparer de Palmyre
Palmyre: les habitants évacués, les combats avec Daech se déroulent à la périphérie
L'armée syrienne a évacué 80% des habitants de Palmyre, les autres sont sous la menace
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
Etat islamique, Bachar el-Assad, Palmyre, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook