Ecoutez Radio Sputnik
    Alep-Est

    Damas: «infondées», les informations sur les attaques contre les civils à Alep (Vidéo)

    © Sputnik . Ali Hassan
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    9372
    S'abonner

    Le représentant ministère syrien de la Réconciliation a critiqué les «actualités infondées» sur les opérations d’assaut des maisons d’habitation à Alep-Est, effectuées par l’armée syrienne.

    Les informations, « édictées par les médias américains et britanniques », sur les assauts de maisons de civils et les lynchages, commis par les forces armées syriennes, sont « infondées », a déclaré Fadi Ismaïl, représentant du ministère syrien de la Réconciliation, basé à Alep, dans une interview accordée à Sputnik.

    « Si c'était le cas, je l'aurais su. Notamment, les preuves, les photos, les vidéos. En réalité, c'est le contraire. Dès que les militaires syriens arrivent dans un quartier, ils sont accueillis en héros », a affirmé Fadi Ismaïl.

    Selon lui, les terroristes se sont retranchés dans trois ou quatre kilomètres carrés, l'équivalent de 2 % de la ville entière, qu'ils contrôlaient auparavant.

    « Pour le moment, nous ignorons le nombre exact de terroristes, mais plus de 1 500, selon nos informations. Femmes et enfants compris, les chiffres s'élèvent à 6 000. De 30 à 40 000 civils y sont toujours retenus en otage », a-t-il également indiqué, rappelant que Damas avait déjà promis l'amnistie aux terroristes si ils déposaient les armes.

    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    • Alep-Est
      Alep-Est
      © Sputnik . Ali Hassan
    1 / 21
    © Sputnik . Ali Hassan
    Alep-Est

    De plus, d'après lui, Damas a apporté les premiers soins aux civils d'Alep.

    « Le gouvernement syrien a créé des camp temporaires avant qu'ils ne regagnent leurs nouveaux logements. Chacun peut s'adresser à un centre d'accueil et recevoir tout le nécessaire, dont de la nourriture, des vêtements, des médicaments et des produits ménagers. Les gens sont à l'abri du besoin. Tout cela est financé par le gouvernement syrien », a indiqué le responsable du ministère syrien de la Réconciliation.

    À l'heure actuelle, les militaires syriens poursuivent le nettoyage des derniers quartiers d'Alep où sont encore présents des terroristes. Environ 100 000 habitants de la ville restent toujours dans les zones en partie contrôlées par les extrémistes. Ces dernières 24 heures, près de 6 000 civils, dont 2 200 enfants sont parvenus à quitter la ville.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    Les médias occidentaux en mal de sources fiables à Alep
    Alep : les djihadistes déposent les armes, pas les médias
    Pierre Le Corf fustige les terroristes d'Alep-Est, «cités en héros»
    Tags:
    quartiers libérés, nettoyage, médicaments, civils, terrorisme, Sputnik, Fadi Ismail, Alep-Est, Alep, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik