Ecoutez Radio Sputnik
    Yahoo

    Un milliard de comptes Yahoo! piratés suite à une cyberattaque

    © Flickr/ abhisawa
    International
    URL courte
    262

    Plus d’un milliard de comptes d’utilisateurs de Yahoo! ont été piratés suite à une cyberattaque en 2013, indique le groupe internet. Une brèche qui écorne à nouveau la réputation du navigateur populaire.

    Le groupe internet Yahoo! a annoncé une fuite majeure de données de ses utilisateurs suite à une cyberattaque effectuée en 2013, relate l’AFP.

    «  Yahoo estime qu’en août 2013, une tierce partie a volé les données de plus d’un milliard de ses utilisateurs  », indique le communiqué du groupe.

    Des hackers ont volé des informations personnelles comme des dates de naissance, des noms, des adresses électroniques, des numéros de téléphone et des mots de passe. 

    Cependant, ils n’ont pas obtenu l’accès aux données concernant les cartes de paiement ou les comptes bancaires des internautes, assure le communiqué.

    Selon le groupe, le nouvel incident n’est pas lié à celui survenu le 22 septembre 2016. Rappelons qu’en septembre, le groupe internet a annoncé que 500 millions de comptes de ses utilisateurs avaient été piratés «  fin 2014  » par une entité probablement liée à un État non nommé.

    Steve Grobman, directeur technique chez Intel Security, a déclaré que les deux incidents avaient démontré que l'architecture de sécurité utilisée par Yahoo montrait des failles évidentes. Cependant, il a noté que les cyberattaques de ce genre ne pouvaient pas être parées au moyen de la seule technologie. 

    Selon Grobman, les grandes sociétés détenant d’énormes quantités de données d'utilisateurs doivent « compter non seulement sur la technologie, mais aussi utiliser des ressources indépendantes ou internes pour se défendre contre des cyberattaques éventuelles ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Confessions d'un hacker américain
    Des milliers d'Allemands bientôt dans leur cyber-armée
    Un hacker crée un bug pour l’iOS et paralyse des centres d’appels 911 aux USA
    Extradition de Lauri Love: «Je crains pour ma vie», confie le hacker britannique
    Tags:
    hackers, piratage, Yahoo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik