International
URL courte
6261
S'abonner

La rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre japonais Shinzo Abe commencera quelques heures plus tard que prévu en raison du départ tardif du dirigeant russe.

La rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre japonais Shinzo Abe, qui se déroulera aujourd'hui dans la ville de Nagato (préfecture de Yamaguchi), commencera deux heures plus tard que prévu, informe la chaîne de télévision japonaise NHK citant des sources dans les milieux diplomatiques.

Selon l'interlocuteur de la chaîne, ceci est dû à l'arrivée tardive du président russe au Japon. Cependant, la source n'a pas indiqué les causes exactes de ce retard.

Le secrétaire général du gouvernement japonais Yoshihide Suga a confirmé le retard du président russe. Selon lui, il est lié au départ tardif de l'avion gouvernemental. M. Suga a également indiqué qu'à l'heure actuelle, l'administration précisait l'heure d'arrivée de M. Poutine et d'autres détails.

Dans le cadre de sa visite au Japon les 15 et 16 décembre, Vladimir Poutine se rendra à Nagato et à Tokyo. Cette visite peut être considérée comme une percée significative dans les relations russo-japonaises, étant donné qu'elle a été plusieurs fois reportée depuis 2014.

En 2016, le président russe et le premier ministre japonais se sont déjà rencontrés à trois reprises: lors du Forum économique oriental à Vladivostok et à Sotchi ainsi qu'en marge du sommet de l'APEC au Pérou.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Poutine présente ses condoléances à Shinzo Abe
Shinzo Abe cédera-t-il à la tentation de réarmer son pays?
Le Japon lance un vaisseau de ravitaillement à destination de l'ISS
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Tags:
visite officielle, Forum économique oriental (EEF), OPEP, Shinzo Abe, Vladimir Poutine, Japon, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook