International
URL courte
16422
S'abonner

La visite de la ministre allemande de la Défense en Arabie saoudite officiellement chargée de «soutenir les réformes», fait grand débat. La décision allemande de livrer des armes à ce pays, ainsi que d’entraîner ses militaires a jeté de l’huile sur le feu.

La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen s'est rendue en Arabie saoudite, officiellement, pour « soutenir les réformes » dans le royaume. Lors des négociations, les parties se sont mises d'accord pour que l'Allemagne livre des armes à l'Arabie saoudite et entraîne ses militaires. Cette décision a été fortement critiquée par le député Die Linke (La Gauche) au Bundestag et membre du comité parlementaire sur la Défense Alexander Neu.

« La coopération entre l'Allemagne, un pays qui se prononce pour les valeurs de liberté, de démocratie et des droits de l'homme, et une dictature qui ne voit pas de problème à décapiter ses détenus, est choquante. Cela démontre les doubles standards moraux des milieux politiques allemands », indique le député dans une interview accordée à Sputnik.

Le parlementaire souligne que l'Arabie saoudite a besoin d'armes pour renforcer sa domination au Proche-Orient et son rôle de puissance régionale. La situation au Yémen, qui est soumis aux bombardements dévastateurs des Saoudiens, en est une preuve frappante, estime l'homme politique.

« Bien que l'Arabie saoudite soit obligée de participer officiellement à la lutte contre l'État islamique, quoique pas très sérieusement, mais elle le fait, en particulier, pour réprimer la concurrence wahhabite. Ainsi, il est évident que le gouvernement de l'Allemagne soutient les djihadistes et les islamistes qui seraient considérés comme des terroristes en Europe, mais sont considérés comme des combattants en Syrie libérant ce pays d'Assad », explique le député.

Même les services secrets allemands avertissent que le gouvernement saoudien et les organisations de ce pays soutiennent les salafistes en Allemagne. M. Neu suppose que le gouvernement allemand ne s'en inquiète pas. « Nous faisons des affaires avec un partenaire qui menace la sécurité intérieure de l'Allemagne. Aux États-Unis, la situation est pareille », conclut le parlementaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

«Loue un Juif», un projet choc en Allemagne
Google Maps prouvent la hausse de la criminalité migratoire en Allemagne
«Cours de séduction» pour les réfugiés en Allemagne
«Ils n’ont rien compris»: les grands partis allemands en déroute
Tags:
armements, négociations, sécurité, Ursula von der Leyen, Proche-Orient, Arabie Saoudite, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook