International
URL courte
28813
S'abonner

L'armée russe aide à résoudre les problèmes se posant lors de l'évacuation des blessés d’Alep-Est, a annoncé aujourd'hui Jan Egeland, conseiller de l'Onu pour les affaires humanitaires en Syrie.

« Tous les véhicules n'ont pas pu passer devant les points de contrôle du gouvernement syrien, seulement certains d'entre eux y sont passés », a indiqué M. Egeland lors d'un point de presse à Genève. « Actuellement, nous recevons toujours de l'aide de la part des militaires russes et nous espérons pouvoir surveiller et soutenir l'évacuation ultérieure. »

Le conseiller a attiré l'attention sur la complexité de l'évacuation, car elle nécessite le consentement des parties hostiles et de divers groupes. « Notre expérience montre qu'il est nécessaire d'obtenir le consentement de dix parties, et si ne serait-ce que l'une d'elles n'est pas d'accord, la mise en œuvre de l'opération est ralentie », a noté le fonctionnaire.

Suivez l'évacuation des civils en direct:

« Aujourd'hui, la Russie nous a informés en détail du déroulement de l'évacuation. Ils (les représentants russes) ont confirmé que la Russie poursuivrait la supervision de l'évacuation, que ce serait une évacuation rapide, sans bureaucratie ni ingérence et sans risque pour les personnes évacuées », a-t-il souligné.

Le conseiller a indiqué que du personnel et des véhicules de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) étaient sur place à Alep-Est aux côtés du Comité international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour faire sortir les malades, les blessés, les civils et les rebelles.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit a confirmé que l'armée russe ainsi que les représentants de la Croix-Rouge accompagnaient les ambulances et les transportant les combattants qui quittent la ville d'Alep.

Composée de 25 véhicules et 12 ambulances, la première colonne a permis à environ 1 500 personnes, essentiellement des membres des familles des rebelles et des blessés, de quitter la ville, a déclaré une source au sein du Croissant-Rouge.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Environ 1.500 civils évacués d'Alep
Un groupe de terroristes refuse de quitter Alep-Est
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
évacuation, ONU, Jan Egeland, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook