Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine au Japon: des nouilles au goût du bortsch au menu

    Poutine au Japon: des nouilles au goût du bortsch au menu

    © Photo. Christian Kadluba
    International
    URL courte
    9430
    S'abonner

    Des nouilles qui ont le goût du bortsch ou du «pain russe», c'est ainsi que les Japonais ont accueilli le président russe. Aujourd’hui, Vladimir Poutine a rencontré le premier ministre Schinzo Abe en déplacement historique au Japon pour la première fois en plus de 10 ans.

    Des cuisiniers japonais ont utilisé toute leur imagination culinaire pour se préparer au déplacement du président russe Vladimir Poutine. Pendant que les dirigeants rédigeaient l'ordre du jour des pourparlers, un menu culinaire peu ordinaire a été inventé.

    Les écoliers japonais ont salué le président russe avec du « pain russe » de fabrication japonaise. De plus, parmi les plats proposés à la délégation russe, on trouve des pâtisseries traditionnelles wagashi et dango, ainsi que des gaufres avec le goût du thé vert, du café salé et des hot-dogs à la poule.

    Voulez-vous en contempler certains ?

    Des nouilles au goût du bortsch :

    Du « pain russe » cuisiné par des écoliers japonais :

    Des sauces:

     

     

    Des pâtisseries japonaises et des gaufres au thé vert :

    Des hot-dogs à la poule :

    Des biscuits aux œufs :

    À l'approche de la visite du président russe, les cantines japonaises ont vu apparaître dans leurs menus du bortsch et des gâteaux à la russe et plusieurs restaurants servent des plats russes, dont le chachlik.

    Dans le cadre de sa visite au Japon les 15 et 16 décembre, Vladimir Poutine se rend à Nagato et à Tokyo. Cette visite peut être considérée comme une percée significative dans les relations russo-japonaises, étant donné qu'elle a été plusieurs fois reportée depuis 2014.

    Après la réunion avec le premier ministre japonais Shinzo Abe, les hommes politiques devraient déguster du bœuf japonais grillé, des tranches de poisson fugu (connu pour provoquer de très graves intoxications si mal préparé) crues et des frites accompagnées de la variété de riz Koshihikari cultivée dans la préfecture de Yamaguchi, où se déroule le sommet russo-japonais.

    Or, M. Poutine n'a pas été en reste et a lui aussi préparé un cadeau pour M. Abe. À l'issue des pourparlers, le président russe lui a offert un samovar russe.

    Au menu non culinaire, on trouve diverses questions, dont l'intensification du dialogue politique, les projets conjoints dans le domaine économique et commercial, les liens culturels entre les deux pays, ainsi que l'accord de paix Russie-Japon encore non conclu depuis la Seconde Guerre mondiale et la question des îles Kouriles contestées.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Kouriles: le Japon vers plus de souplesse?
    Vladimir Poutine fait patienter Shinzo Abe
    La visite de Poutine très attendue par les Japonais
    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Tags:
    visite, cuisine, Shinzo Abe, Vladimir Poutine, Japon, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik