Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Comment sera le monde après la libération d'Alep?

    © AFP 2019 Karam Al-Masri
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    31550
    S'abonner

    Tandis que la situation à Alep fait toujours la Une des médias, l'ancien conseiller du ministre syrien de l'Information Abdel Ghadi Nasri révèle à Sputnik quel monde nous attend après la libération de la ville.

    Plus de 4 000 personnes ont été évacuées d'Alep-Est ce jeudi et l'évacuation des combattants a été entamée par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Selon Abdel Ghadi Nasri, coordonnateur du secrétariat des idées nationales auprès du gouvernement syrien et ancien conseiller du ministre syrien de l'Information, la libération de la ville d'Alep aura le même effet que le triomphe russe dans la bataille de Stalingrad à l'époque.

    « Comme à l'époque, la victoire dans la bataille de Stalingrad a été le début de la victoire de la Russie dans la guerre, de la même manière la libération d'Alep aujourd'hui rendra le monde différent. Le plan de l'islamisation de la région a échoué, les terroristes n'ont pas réussi à prendre le contrôle de toute la région », affirme-t-il dans un entretien à Sputnik.

    Mais comment sera ce nouveau monde ? « Multipolaire », répond M. Nasri, un monde où « les puissances mondiales devraient coopérer l'une avec l'autre ».

    « À Alep, nous nous sommes retrouvés confrontés à des terroristes qui recourent à des techniques modernes, y compris en matière de guerre médiatique », poursuit-il. « Pour le moment, nous perdons. Il semble que nous soyons venus sur le champs de bataille équipés d'un tambour et de baguettes ».

    Quant à la sortie des terroristes d'Alep, ils ont réclamé pour se faire un ou deux avions russes, de leur permettre de prendre leurs armes avec eux et d'indiquer aux pilotes où se diriger sitôt qu'ils seraient à bord. Le gouvernement syrien n'y a pas consenti.

    Entre-temps, si des journalistes des médias mainstream et leurs collègues du Golfe persique venaient personnellement à Alep, dans les quartiers contrôlés par les djihadistes, ils seraient surpris de voir comment les habitants sont parvenus à y survivre, souligne M. Nasri.

    Pourtant, quand les troupes gouvernementales entraient à Alep, les gens ne pouvaient pas se retenir.

    « Lorsque l'armée syrienne entrait dans Alep-Est, les habitants étaient en liesse, il semblerait que toute la ville célèbre les retrouvailles. Les rumeurs sur la situation difficile actuelle des habitants est un mensonge délibéré diffusé par des médias américains, qataris et d'autres qui leur sont loyaux », résume l'interlocuteur de Sputnik.

    Des enfants à Alep
    © Sputnik . Ali Hassan
    Des enfants à Alep
    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    Manif pour Alep, qui est qui ?
    Quand une journaliste indépendante dévoile la valeur des sources mainstream sur Alep
    Assad: la libération d’Alep marquera un «avant» et un «après» dans l’histoire
    Alep libérée: «C’est une nouvelle vie qui commence pour nous»
    Tags:
    extrémistes, civils, terrorisme, évacuation, Alep-Est, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik