Ecoutez Radio Sputnik
    Ban Ki-moon

    Ban Ki-moon: l’Onu a laissé tomber le peuple syrien

    © REUTERS / Mike Segar
    International
    URL courte
    37447
    S'abonner

    Le secrétaire général de l’Onu a déclaré au cours de sa dernière conférence de presse que les Nations unies avaient collectivement échoué en Syrie.

    Ban Ki-moon, dont le mandat de secrétaire général de l'Onu expire le 31 décembre, a commencé ses adieux devant les journalistes par un constat dramatique.

    « Alep est synonyme d'enfer », a-t-il déclaré.

    Ayant vaguement pointé du doigt les dirigeants des pays qui avaient, selon lui, dilapidé un accord de paix, Ban Ki-moon a reconnu la responsabilité des Nations unies pour la situation.

    « Nous avons collectivement laissé tomber le peuple syrien. La paix ne prévaudra que si elle est accompagnée de compassion, de justice et de responsabilité pour les crimes abominables que nous avons vus », a-t-il ajouté.

    Vendredi 16 décembre, l'armée syrienne a achevé la libération des quartiers orientaux d'Alep, créant les conditions pour un règlement négocié du conflit en Syrie, a déclaré le général Sergueï Roudskoï, chef adjoint du département des opérations à l'état-major russe.

    L'ambassadeur russe auprès de l'Office des Nations unies à Genève Alekseï Borodavkine a exprimé l'espoir que la libération d'Alep serait suivie d'actions professionnelles et dépolitisées des organisations humanitaires de l'Onu dans l'intérêt des habitants de la ville.

    La décennie de Ban Ki-moon au poste du plus haut diplomate du monde expire le 31 décembre. Son successeur, Antonio Guterres, a prêté serment lundi.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Moscou tacle un responsable de l’Onu suite à son dérapage sur la Syrie
    Antonio Guterres, nouveau secrétaire général de l'Onu, prête serment
    Nouveau projet de résolution de l'Onu sur la Syrie: Moscou sceptique
    Résolution à l’Onu sur Alep, les raisons du Non russe et chinois
    Tags:
    conflit syrien, ONU, Alexeï Borodavkine, Sergueï Roudskoï, Antonio Guterres, Ban Ki-moon, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik