International
URL courte
38652
S'abonner

Le président américain élu Donald Trump a promis que la politique étrangère américaine prendrait une nouvelle voie avec l'arrivée de son administration.

« Notre politique étrangère nécessite une nouvelle direction », a déclaré M. Trump s'adressant à ses partisans à Orlando (Floride).

Il a ajouté qu'« au lieu de reconstruire les nations étrangères, nous reconstruirons notre nation ».

« Pendant trop longtemps, nous sommes passés d'une intervention imprudente à l'autre. Des pays dont la plupart d'entre vous n'ont jamais entendu parler avant. C'est imprudent et cela va cesser! L'administration Trump prendra soin des intérêts nationaux des États-Unis avant tout », a déclaré le président élu.

Actuellement, la présence des militaires de la coalition internationale est illégitime en Syrie car elle n'a pas été coordonnée avec les autorités syriennes. Mais dans une interview à la télévision russe, le président syrien Bachar el-Assad a déclaré que le président élu des États-Unis Donald Trump serait un allié de Damas dans la lutte contre le terrorisme, s'il fait preuve de volonté politique et surmonte la pression des lobbies.

Vendredi, M. Trump a promis de créer des zones de sécurité dans la République arabe syrienne grâce aux fonds des pays du Golfe.

Donald Trump, élu au poste de président lors des élections qui se sont tenues le 8 novembre dernier, entrera en fonction le 20 janvier.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Pour Assad, Trump sera un «allié naturel» de Damas s'il combat le terrorisme pour de bon
Assad: la prise d’Alep ne suffit pas pour garantir sa sécurité
Trump forcera les pays du Golfe a créer une zone de sécurité en Syrie
Le Pentagone conseille à Trump comment lutter contre Daech
Tags:
politique étrangère, Donald Trump, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook