Ecoutez Radio Sputnik
    Une attaque aérienne de la coalition arabe au Yémen

    Yémen: plus de 40 soldats tués dans un attentat suicide à Aden

    © REUTERS / Mohamed al-Sayaghi
    International
    URL courte
    2011
    S'abonner

    Plus de 40 soldats ont été tués et plusieurs autres blessés dans un attentat suicide dimanche matin à Aden, la deuxième ville du Yémen, située dans le sud.

    Un kamikaze a fait sauter ses explosifs alors que des soldats étaient rassemblés pour toucher leur solde mensuelle dans une base au nord-est d'Aden, communique l'AFP se référant à un responsable militaire.

    Le kamikaze s'est mêlé à la foule de militaires dans la base d'al-Solban, située dans le quartier d'al-Arish, avant de perpétrer son attentat, a précisé le militaire.

    L'attentat de dimanche est survenu huit jours après une attaque similaire le 10 décembre, revendiquée par le groupe terroriste État islamique (EI) et qui avait fait 48 morts parmi des soldats également rassemblés pour encaisser leur solde.

    Depuis 2014, le Yémen est le théâtre d'un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa, où ils ont créé leurs organes de pouvoir.


    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Bombarder le Yémen? C'est comme frapper sa femme, lance un ambassadeur saoudien
    Yémen: 60 morts dans les frappes de la coalition arabe sur Al Hudaydah
    Le pilonnage des Houthis au Yémen «purement défensif», selon le Pentagone
    Tags:
    attentat suicide, Aden, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik