International
URL courte
31140
S'abonner

Plusieurs touristes ont été pris ce dimanche en otage près d'un site touristique en Jordanie. Sept personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Quatre policiers, deux civils jordaniens et une touriste canadienne ont perdu la vie et au moins neuf personnes ont été blessées dans une série de fusillades à Karak, a indiqué un communiqué de la Sûreté générale.

Un groupe d'hommes armés et masqués ont attaqué ce dimanche les représentants des forces de sécurité avant de se retrancher dans une ancienne citadelle. Des touristes étrangers, quelque 14 personnes, seraient pris en otage à l'intérieur du bâtiment, selon des médias locaux.

Certains d'entre eux ont été libérés, l'opération de sauvetage est en cours.

Selon la Sûreté générale, citée par l'AFP, la première attaque a eu lieu quand une patrouille de police s'est rendue dans une maison de Karak après le signalement d'un incendie.

« Aussitôt arrivés sur place, des hommes armés non identifiés qui étaient à l'intérieur de la maison ont ouvert le feu sur la patrouille, blessant un policier, puis se sont enfuis en voiture », signale le communiqué. « Peu après, des hommes armés ont ouvert le feu sur une autre patrouille ».

Au même moment, des hommes armés retranchés dans la citadelle ont tiré sur le commissariat de police de Karak, blessant plusieurs policiers et passants qui ont été conduits à l'hôpital.

Selon le premier ministre jordanien Hani Mulqi, qui s'adressait au Parlement au moment de l'attaque, des forces spéciales et des policiers encerclent dix hommes armés retranchés dans la citadelle de Karak.

Les attaques n'ont pas été encore revendiquées.

Les attaques interviennent dans un contexte où la Jordanie, connue pour ses splendides vestiges, tente de relancer le tourisme, un secteur clé de son économie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
attaque, morts, prise d'otages, touristes, blessés, fusillade, victimes, Jordanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook