International
URL courte
41674
S'abonner

La Russie s’apprête à présenter au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu) sa proposition concernant la situation dans la ville syrienne d’Alep, a déclaré aux journalistes le représentant permanent du pays auprès de l’Onu Vitali Tchourkine.

La Russie a préparé une proposition concernant la situation dans la ville syrienne d'Alep et va la présenter au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (Onu), a déclaré aux journalistes le représentant permanent du pays auprès de l'Onu Vitali Tchourkine.

« Nous avons des idées très simples et s'ils soutiennent ces idées simples, nous pourrons avoir aujourd'hui une résolution appropriée adoptée », a-t-il indiqué.

Selon le diplomate, la Russie n'est pas contre l'idée d'une surveillance internationale, mais elle se prononce contre la forme proposée — à savoir d'envoyer dans la zone dangereuse d'Alep-Est du personnel sans l'entraînement nécessaire.

Dans le même temps, la Russie ne peut pas soutenir le projet français sur l'envoi d'observateurs de l'Onu à Alep, la proposition étant irréalisable et dangereuse, a précisé M. Tchourkine.

« En réalité, dans certaines situations, nous étions déçus que les représentants des agences humanitaires de l'Onu ne soient pas prêts à observer ce qui se passait. Nous n'avons pas de problèmes avec la surveillance lorsqu'elle est nécessaire. Nous soutiendrons une surveillance appropriée. Mais l'idée qu'ils puissent parcourir les ruines d'Alep-Est sans entraînement convenable et sans être informés de ce qui se passera — c'est une tragédie et une provocation. J'espère que ce n'est pas une provocation intentionnelle », a déclaré M. Tchourkine.

Le Conseil de sécurité de l'Onu tient ce dimanche des consultations sur le projet français de résolution sur l'envoi d'observateurs de l'Onu pour surveiller l'évacuation dans la ville syrienne d'Alep. Le document sera ensuite mis au vote.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

La citadelle d'Alep est rouverte aux visiteurs
«Des terroristes crucifiaient les gens». Libérés, les habitants d’Alep témoignent
L'évacuation à Alep a enfin séparé l'opposition des terroristes
Les informations sur les «crimes» de l’armée syrienne à Alep sont fausses
Tags:
résolution, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Vitali Tchourkine, Alep-Est, Alep, Syrie, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook