Ecoutez Radio Sputnik
    un marché en Syrie

    Le retrait des combattants d’Alep permettrait de stopper les combats ailleurs en Syrie

    © AFP 2019 Ahmad Aboud
    International
    URL courte
    11344
    S'abonner

    Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, suite à l’arrêt des combats à Alep, il est nécessaire de se mettre d’accord avec d’autres parties « sur le terrain » afin de poursuivre l’établissement de la paix ailleurs en Syrie.

    Le retrait des combattants d'Alep a offert de nouvelles opportunités pour l'arrêt des combats dans d'autres régions syriennes, estime le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov. Selon lui, le retrait sécurisé des combattants et de leurs familles de la ville syrienne d'Alep qui a été menée par le Centre russe pour la réconciliation est unique et ceci, pour des raisons qui ne se limitent au nombre de Syriens évacués (10 000):

    « Cette opération a également ouvert une nouvelle fenêtre sur la possibilité d'introduire le régime de cessez-le-feu non seulement dans la province d'Alep, mais aussi dans d'autres régions de Syrie, » a-t-il déclaré.

    citadelle d'Alep
    © Sputnik . Mikhaïl Alaeddin
    Selon M. Konachenkov, cette opération du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a montré ce qu'il fallait faire pour progresser dans le domaine de l'établissement de la paix en Syrie. D'après le représentant du ministère russe de la Défense, le plus important est la volonté de trouver un accord avec toutes les parties au conflit notamment sur le terrain, hormis les groupes terroristes. 

    Rappelons, que plus tôt dans la semaine, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a entamé, de concert avec les autorités syriennes, l'évacuation des combattants et des membres de leurs familles qui restent dans les quartiers orientaux de la ville d'Alep. Vingt bus et dix ambulances ont été réservés pour l'évacuation, qui est réalisée via un corridor spécial en direction de la ville d'Idlib.

    L'évacuation des civils s'est déroulée par la suite.

    Le 16 décembre, le Centre a annoncé la fin de l'opération qui avait permis d'évacuer plus de 9 500 personnes au total.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Environ 2.000 rebelles et leurs familles évacués de la ville d’Alep
    Des instructeurs de l'Otan ont-ils prêté main forte aux extrémistes à Alep-Est?
    Les combattants quitteront Alep-Est sous condition
    Les bus pour évacuer les combattants restés à Alep-Est sont arrivés sur place
    Tags:
    paix, combattant, évacuation, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik